Heidelberg : une ville allemande à découvrir

Située sur les rives du fleuve Neckar, Heidelberg attire de nombreux touristes grâce à son architecture et son dynamisme.
89

Pittoresque. C’est un des qualificatifs qui vient naturellement à l’esprit lorsque l’on parcoure les rues de cette ville au patrimoine historique important. Bordant le Neckar et entourée de forêts, Heidelberg offre, en plus de son panorama naturel, de multiples possibilités de visites avec, en fil rouge, son château et son université.

De Luther au Romantisme

Heidelberg est une ville de 145 000 habitants* située dans le nord du Bade-Wurtemberg , à 20 km de Mannheim et 55 km de Karlsruhe.

Il est fait mention de cette ville pour la 1ère fois en 1196 dans un document retrouvé dans l’abbaye de Schönau, une ville proche. Son nom proviendrait de l’association de deux mots : Heidelbeere (myrtille) et Berg (montagne) et ferait référence à ces fruits poussant sur les coteaux entourant la ville.

Heidelberg est célèbre pour avoir accueilli Martin Luther , en 1518. Elle devient alors un foyer du Protestantisme en Allemagne. Un peu plus tard, en 1689, elle sera en grande partie détruite par Louis XIV et l’armée française.

Heidelberg sera également un des berceaux du Romantisme allemand et accueillera des poètes célèbres au tout début du XIXe siècle, comme Achim von Arnim ou Clemens Brentano.

Au XXe siècle, la ville sera bombardée pendant la 2ème guerre mondiale, quoique relativement épargnée.

Un château et une université

La plupart des photos de Heidelberg mettent en avant son château qui reste l’une des principales curiosités de la ville. Tandis que l’université de Heidelberg est célèbre dans le monde entier.

  • Le château : surplombant la ville, il trône à flanc de colline et offre aux visiteurs un spectacle magnifique. Erigé entre 1294 et 1303 , il connaitra de nombreux bombardements au fil de son histoire. Il est bien sûr possible de le visiter. Cette visite permet notamment d’admirer le plus grand tonneau du monde (capacité : 221 726 litres), ainsi que les somptueux jardins entourant l’édifice ou encore le musée allemand de la pharmacie.
  • L’université : elle n’est rien d’autre que la plus ancienne université d’Allemagne. Fondée en 1386, elle occupait au XVIe siècle un rang de centre scientifique. Elle accueille aujourd’hui environ 25000 étudiants et est réputée dans le monde entier pour ses travaux de recherches. Elle a attiré de nombreuses entreprises et laboratoires à Heidelberg.

Balades et culture

Outre le château et l’université, Heidelberg offre de multiples possibilités aux touristes. Nombreux sont les sites à visiter sans compter l’offre culturelle, qui est très large.

  • Karl Theodor Brücke/Alte Brücke (le Pont Charles Theodor/Vieux Pont) : ce pont est considéré comme l’emblème de la ville. Portant le nom de son fondateur, le monument arbore un singe qui est l’un des motifs les plus photographiés de la ville.
  • Markplatz (la place du Marché) : une des plus anciennes places de la cité où l’on peut admirer l’hôtel de ville. A visiter également sur cette place : Heliggeistkirche (l’Eglise du St Esprit).
  • Bergbahn (le funiculaire) : il emmène les touristes au château ainsi qu’au point culminant de la ville : le Königstuhl . A partir de ce point, de nombreuses randonnées offrent une vue imprenable sur la ville.
  • Les musées : la ville en compte une vingtaine, ainsi que de collections d’art. Citons le musée du Palatinat, le musée allemand de la pharmacie, le musée de l’université ou encore la collection Prinzhorn (œuvres réalisées par des patients d’hôpitaux psychiatriques)
  • Les manifestations : la ville offre un large choix de festivals et manifestations parmi lesquels le Heilderberger Frühling (Festival musical, au printemps), le Sclossfestspiele (festival de musique au château), la Heidelberger Herbst (la fête d’automne) sans oublier le marché de Noël. Tous les renseignements ici .

* en 2008

Autres sources :

- heidelberg-marketing.de

- maison-de-heidelberg.org

Sur le même sujet