La Plaza Mayor de Madrid, en Espagne

Située dans la vieille ville, cette place emblématique est incontournable lorsque l'on visite la capitale espagnole.
16

On a coutume de la comparer à la Place des Vosges, à Paris. Mais la Plaza Mayor de Madrid présente des caractéristiques quelque peu différentes de celles de sa consœur française. Notamment sa taille.

Los Austrias

Il vous faudra descendre à la station Sol ou Opera , si vous avez choisi le métro pour vous rendre à la Plaza Mayor. Vous vous trouvez ici dans le "Vieux Madrid", quartier aussi appelé le "Madrid des Habsbourg" ou encore Los Austrias .

Vous pénétrez alors dans cette enceinte aux dimensions impressionnantes : 120 m de long sur 90 m de large. D’emblée, vous remarquez les couleurs et l’architecture particulière de la Plaza Mayor, avec ses bâtiments aux toits pentus, mais aussi ses balcons et clochetons.

Au centre trône une statue de Philippe III , à l’origine de la construction de cette place. Erigée à la demande d’Isabelle II, elle a été réalisée par Jean de Bologne, et achevée par son élève Pietro Tacca , en 1616.

Un peu d’histoire

Au XVe siècle, cet endroit était un marché, l’Arraba l. Sous l’autorité de Philippe III, les travaux sont réalisés entre 1617 et 1619 par Juan Gomez de Mora . La place est inaugurée en 1620.

Au fil des siècles, ce lieu sera le théâtre de nombreux évènements et manifestations organisés par la Monarchie Espagnole. S’y dérouleront notamment des proclamations de rois, des canonisations, des béatifications, et toutes sortes d’autres manifestations festives, mais également des autodafés et des exécutions.

La place connaîtra aussi trois incendies, en 1631, 1672 et 1790. Après cette date, des travaux de réaménagement sont entrepris.

Les boutiques et l’office du tourisme.

La place est réputée pour opposer la Casa de la Carniceria (boucherie) au nord, et la Casa de la Panaderia (boulangerie) au sud, rappelant la fonction initiale de cette place qu’était le marché. A noter les magnifiques peintures allégoriques ornant la Casa de la Panaderia , datant d’une restauration récente.

Au 27, l’office du tourisme vous renseigne sur tout ce qu’il ne faut pas manquer sur place et aux alentours.

Si la Plaza Mayor est célèbre pour son architecture et son atmosphère, elle ne l’est pas moins pour les nombreuses boutiques et commerces qu’elle abrite. En vous promenant sous les arcades qui la bordent, vous aurez l’embarras du choix entre les restaurants, cafés, bars à tapas… Ainsi, vous goûterez peut-être le célèbre sandwich aux calamars , qui fait parfois à lui tout seul la réputation de la place. Puis, vous pourrez visiter les très nombreuses boutiques. Dont certaines sont célèbres et insolites, comme celle du N°30, une des plus anciennes boutiques de sombreros de la ville…

Une place qui fourmille

L’endroit est à la mode. Il l’est pour les Madrilènes, et attire donc immanquablement les touristes. C’est le lieu où l’on se promène, flâne, où l'on vient manger, boire un café….

Par ailleurs, tous les dimanches matin, la place accueille numismates et philatélistes, qui viennent y vendre ou acheter des timbres, pièces de monnaie et autres médailles. Et il faut peu de temps pour rejoindre le célèbre marché aux puces de Madrid, Le Rastro , en passant par la calle de Toledo , au sud de la place.

Enfin, il est à noter qu’en décembre, la place accueille un marché de Noël impressionnant avec la possibilité d’acquérir toutes sortes d’objets religieux ou relatifs à la Nativité.

Alors, vous passez par Madrid prochainement ? Ne manquez surtout pas la Plaza Mayor, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux.

A lire, du même auteur : La Place Des Vosges

Sources :

- Le guide du routard, Espagne du centre, 2002-2003, éd. Hachette

- http://www.linternaute.com/voyage/espagne/madrid/monument/le-plaza-mayor/

- http://www.routard.com/guide_voyage_lieu/3103-plaza_mayor.htm

- http://www.esmadrid.com/fr

- http://pedagogie.ac-toulouse.fr/col-saint-exupery-condom/animatio/Voyages/mayor.htm

Sur le même sujet