Les bienfaits de la pomme sur la santé

Manger des pommes est bon pour la santé, selon les spécialistes. La pomme est de surcroît un coupe-faim naturel qui aide à maigrir.
30

"Une pomme chaque matin éloigne le médecin", dit un célèbre dicton. Outre ses nombreuses vertus pour la santé selon les spécialistes, la pomme, consommée régulièrement, est un coupe-faim qui vient en aide à celles et ceux qui cherchent à maigrir. Retour sur les caractéristiques de ce fruit peut-être pas si commun.

Des atouts pour la santé

De nombreux spécialistes vantent les qualités de la pomme au travers de leurs expériences et études. Ainsi, une de ces études présentée au congrès " Experimental Biology" de San Diego, en 2008, a montré que les personnes qui consomment régulièrement des pommes réduiraient de 27% le risque de diabète ainsi que celui de contracter une maladie cardiovasculaire.

Une autre étude présentée au même congrès, mais en 2011 cette fois, a montré que les pectines contenues dans la pomme (les fibres caractéristiques de cet aliment) ont également un effet bénéfique. Ainsi, elles entraîneraient une diminution du cholestérol LDL (le "mauvais cholestérol") et une augmentation du cholestérol HDL (le "bon").

Alors, la pomme, un aliment efficace pour prévenir certaines maladies? Pas uniquement : la pomme est aussi riche en vitamines , notamment la vitamine C (et en plus faible quantité la vitamine B, E, et la provitamine A). Elle contient également beaucoup de sels minéraux, et notamment du potassium, qui, associé à la vitamine C, permet d’avoir son plein d’énergie pour la journée. Mais on y trouve aussi du phosphore, ou encore du calcium et du magnésium.

Une aide précieuse pour garder la ligne

La pomme est faible en calorie (44,6kcal/100g). Par ailleurs, ses glucides présents en grande quantité (9 à 15g aux 100g) sont digérés lentement et confèrent à la pomme ses qualités de coupe-faim naturel et de rassasiant.

La pectine (contenue dans les fibres) favorise quant à elle le transit intestinal et améliore la fonction digestive : le gel formé par la pectine dans l’estomac au moment de la digestion va emprisonner les graisses.

De plus, il est conseillé de mâcher soigneusement et longtemps la pomme. Cela augmente ses secrétions digestives et accroît son effet coupe-faim.

La consommation quotidienne de pommes permettrait donc de perdre du poids? C’est en tout cas ce qu’a conclu une étude brésilienne réalisée en 2008(1) sur des groupes de femmes à qui l’on avait demandé d’ajouter des pommes dans leur alimentation et dont voici un extrait : " les femmes du groupe "fruits" ont vu la densité calorique de leur alimentation diminuer; elles ont aussi consommé globalement moins de calories. Après 10 semaines, ces femmes ont perdu 930 grammes en moyenne, alors que les femmes du groupe "avoine" n'ont pas vu leur poids changer".

Mais la pomme est également un excellent aliment pour les sportifs. Elle apporte l’énergie nécessaire lorsqu’elle est consommée avant l’effort. Et elle permet de se réhydrater après l’effort puisqu’elle ne contient pas moins de 85% d’eau.

Conseils de consommation

La peau de la pomme renferme quatre à cinq fois plus de vitamines C que la pulpe. Il est donc fortement conseillé de la consommer sans la peler, après l’avoir soigneusement lavée. La peau est également très riche en fibres, et en antioxydant, qui aident à lutter contre le cancer.

Question variété, on choisira plutôt la Reinette, Calville ou Boskoop, beaucoup plus riches en vitamines C que la Golden, par exemple. Et la consommation de la pomme, quelque soit sa variété, est facilitée par un de ses atouts non négligeable : elle est facile à transporter !

La pomme présente aussi l’avantage de pouvoir être consommée crue ou cuite. Il est à noter qu’elle perd 25 à 30% de ses qualités vitaminiques à la cuisson.

Enfin, ce fruit peut être consommé de diverses manières : on peut ainsi déguster un jus de pomme, ou encore une tarte aux pommes… sans oublier la célèbre compote, que tous les enfants ont goûté au moins une fois…

"Mangez des pommes" était le slogan "gag" d’un homme politique en campagne il y a quelques années. Finalement, le choix de s’associer à ce fruit très populaire n’était peut-être pas si anodin…

(1) de Oliveira MC, Sichieri R, Venturim Mozzer R. A low-energy-dense diet adding fruit reduces weight and energy intake in women. Appetite. 2008 Sep;51(2):291-5. Epub 2008 Mar 7. PubMed PMID: 18439712.

Sur le même sujet