Rennes : découvrir la capitale de la Bretagne

Située aux portes de la Bretagne, Rennes est une ville aux multiples facettes. Quelques conseils pour réussir son séjour dans la capitale bretonne.
14

"Roazhon", c’est le nom breton de Rennes, celui que l’on peut lire sur les panneaux d’entrée et de sortie d’agglomération du "chef-lieu d’Ille-et-Vilaine".

On ne s’ennuie jamais lorsque l’on a choisi de séjourner à Rennes, ville jeune et dynamique, réputée pour sa qualité de vie. Petit tour d’horizon des lieux incontournables à visiter dans cette cité toujours en ébullition.

Brève présentation

Avec ses 210 000 habitants intra-muros, Rennes est la "capitale" de la région Bretagne. Traversée par La Vilaine , c’est une ville à taille humaine, dotée d’un réseau de transports en pleine extension. Ainsi, en 2002, elle devenait la plus petite ville au monde à se doter d’un métro.

Avec ses 52 000 étudiants, Rennes est une ville jeune, qui abrite de nombreuses manifestations. Ainsi, elle se situe régulièrement dans les toutes premières places du classement des villes les plus dynamiques de France.

Des évènements historiques marquants

L’histoire de la ville fut marquée par quelques catastrophes, et notamment des incendies. Le plus important, en 1720, ravagea les trois quarts de la ville, un évènement qui a marqué l’histoire de la cité.

Mais un autre incendie, plus proche de nous, fit la "une" des journaux en 1994. Ainsi, le 5 février, le Parlement de Bretagne brûla entièrement à la suite d’une manifestation de marins-pêcheurs. Ce fut un vrai traumatisme pour les habitants. Depuis, il a été reconstruit et abrite toujours la Cour d’Appel.

Des rues où il fait bon flâner

Du fait de sa taille raisonnable, le centre-ville se découvre facilement à pied. Ainsi, les maisons à pans de bois du centre historique font le bonheur des promeneurs. Cette tradition de construction, issue du Moyen-Âge, a laissé quelques joyaux que l’on ne se lasse pas d’admirer.

C’est le cas place Sainte-Anne , où l'on accède grâce au métro. Cinq des maisons de cette place sont classées monuments historiques. Et c’est un bonheur de s’installer à l’une de ses nombreuses terrasses, à l’abri de l’imposante et très belle église Saint-Aubin (Notre Dame de Bonne Nouvelle). C’est aussi de cette place que part la célèbre rue Saint-Michel , également nommée "rue de la Soif".

On retrouve cette architecture non loin de là, Place du Champ Jacquet , et dans toutes les rues aux alentours.

Des musées, des monuments, des parcs

Le patrimoine de la ville se découvre aussi à travers ses musées. On revisitera ainsi l’histoire de la région au musée de Bretagne, hébergé dans l’enceinte des Champs Libres . Le Musée des Beaux-Arts, quant à lui, offre un choix remarquable de toiles, dont un chef d’œuvre : Le Nouveau-né , de Georges de la Tour. Enfin, l’Ecomusée de la Bintinais retrace 5 siècles d’histoire et de vie au quotidien des habitants du pays de Rennes.

Concernant les monuments célèbres, il faut bien sûr visiter le Parlement de Bretagne , récemment reconstruit après l’incendie de 1994. Mais on se rendra également à l’Hôtel de Ville ou à l’Opéra, qui lui fait face. Sans oublier, non loin de là, le Palais Saint-Georges .

Enfin, on pourra se balader dans les parcs, et notamment au Thabor , qu’il ne faut pas manquer. Mais on pourra également profiter de l’atmosphère bucolique des Gayeulles , ou encore du Parc de Bréquigny .

De tradition festive, la ville propose de très nombreux festivals, à toutes les saisons. Certains d’entre-eux sont même devenus célèbres (par exemple Les Transmusicales ).

On l’a compris, pour tous les âges et à tout moment, pour qui veut découvrir cette ville qui ne cesse de se développer, les choix ne manquent pas. Et les possibilités sont multiples. Alors, degemer mat (Bienvenue !).

Sur le même sujet