Signification et origine de la Saint-Patrick, le 17 mars

La fête nationale irlandaise, ou Saint-Patrick, a lieu le 17 mars. Petite histoire de cette manifestation fêtée dans le monde entier.
29

Elle va couler à flot..! Comme chaque année, la bière est consommée en très grande quantité en Irlande le 17 mars, jour de la Saint-Patrick. Mais si cette fête est une véritable institution dans ce pays, elle est aujourd’hui célébrée dans le monde entier. Retour sur les origines d'un évènement très populaire.

La fête nationale

La Saint-Patrick est, à l’origine, une fête chrétienne qui célèbre le saint patron de l’Irlande, Saint Patrick. Elle a pris tellement d’importance au fil des années que le gouvernement irlandais a décrété que le 17 mars serait le jour de la fête nationale.

C’est une journée très festive. La bière coule à flot et des parades gigantesques sont organisées, notamment à Dublin, la capitale. Ce jour là également, les gens s’habillent en vert, couleur traditionnelle du pays et attachent un trèfle ( shamrock : "petit trèfle") à leur boutonnière.

Saint Patrick

La fête a pour origine la célébration d’une figure très importante en Irlande: Saint Patrick. La vie du saint patron de l’Irlande est entourée de nombreuses légendes, mais il manque parfois quelques repères historiques autour de ce personnage, comme l’indique Jean Guiffan , historien, dans son livre intitulé Histoire de l’Irlande (Hatier, 1995).

On sait néanmoins que Saint Patrick ( Maewin Succat ) serait né vers l’an 385, en Ecosse. Enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates irlandais qui l'emmènent dans leur pays, il y serait resté esclave pendant six ans, avant de partir pour la France (la Gaule) et suivre une formation religieuse.

Envoyé évangéliser l'Irlande par le pape Célestin, il revient sur l’île, sans doute vers 432. Là, il va convertir toute l’Irlande païenne au christianisme, s’adressant d’abord aux rois qui vont ensuite convertir leurs familles. Il utilisera notamment la feuille trilobée du trèfle pour expliquer le mystère de la Sainte Trinité, d’où le symbole actuel de l'Irlande. Il meurt vers 461.

Une fête mondiale

La fête nationale irlandaise n’a pourtant pas connu ses premières célébrations sur son sol. En effet, la Saint-Patrick est fêtée pour la première fois en 1737, à Boston, aux Etats-Unis, sous l’influence des colons irlandais.

Aujourd’hui, l'événement est célébré partout. Même s'il s’adresse d’abord aux Irlandais du monde entier, sa popularité a gagné les non-Irlandais qui, ce jour là, se revendiquent "Irlandais d’un jour". De nombreuses manifestations sont organisées, dans lesquelles la musique traditionnelle celte n’est jamais très loin.

Parmi les légendes de la Saint-Patrick, il en est une selon laquelle ce dernier aurait débarrassé l’Irlande de tous ses serpents en les jetant à la mer. Façon métaphorique, à priori, de rappeler comment il a réussi à "chasser" de sa terre tous les païens présents.

Enfin, un autre symbole associé à cette journée se nomme " Leprechaun ", créature féérique mâle censée apporter chance et fortune. Comme un trèfle à quatre feuilles...

La recherche du bonheur et de la chance en éradiquant tout ce qui peut empêcher de les atteindre sont donc largement attachés à cette célébration.

Alors, que vous soyez en Irlande ou ailleurs, si vous avez décidé de fêter la Saint-Patrick, goûtez donc une petite bière brune irlandaise (stout). Avec modération bien sûr, celle-ci vous fera apprécier la ferveur de cette fête très populaire.

Sur le même sujet