De San Francisco à Los Angeles par la côte: la Highway 1

La Highway 1 est une autoroute mythique connue pour l'extrême beauté de son panorama. Elle longe toute la côte californienne de San Francisco à Los Angeles.
134

La manière la plus spectaculaire de voyager de San Francisco à Los Angeles (ou de Los Angeles à San Francisco, à votre guise) est de conduire le long de la mythique Highway 1. Cette autoroute longe la quasi-totalité de la Californie par la côte, offrant des panoramas à couper le souffle. Il s’agit, à coup sûr, d’un voyage incontournable si vous vous trouvez en Californie.

Une vue et une nature à couper le souffle

Si vous êtes amateur de grands espaces, vous apprécierez ce road trip. Tout le long de la Highway 1, la vue sur l’océan Pacifique est tout simplement splendide et la nature incroyable: montagnes, forêts, plaines, falaises crayeuses qui se jettent directement dans l’océan, lumières magnifiques, colonies de phoques qui lézardent sur les plages et, si vous avez de la chance, de dauphins qui longent les côtes en faisant des pirouettes aquatiques au large… Si jamais vous voyagez en couple, on entend souvent dire que ce trajet le long de la Highway 1 est une ballade très romantique... on comprend pourquoi!

Quelques conseils pour organiser son voyage en Californie

Nombreux sont les Californiens qui vantent la beauté de cette autoroute, même si beaucoup d’entre eux n’ont jamais effectué le trajet entre San Francisco et Los Angeles par la côte. Tout simplement parce qu’il s’agit d’un voyage d’au moins une quinzaine d’heures, alors que la Highway 5, qui passe par l’intérieur de la Californie, relie les deux villes en un peu moins de 7 heures. Si vous êtes pressé, le calcul est donc vite fait. Mais tellement dommage, quand on connaît la beauté de cet itinéraire!

Voici donc le premier conseil que l’on pourrait vous donner si vous voyager sur la Highway 1: avant d’arriver à Los Angeles, il est indispensable de s’arrêter au moins une nuit dans l’une des villes qui longent votre parcours, le trajet étant bien trop long pour être fait en une seule journée. Vous pouvez également choisir de faire de multiples étapes le long de cette route et facilement y passer deux semaines en vous arrêtant dans différentes villes, les étapes superbes ne manquant pas sur le chemin.

Pour ceux qui voyagent avec un petit budget, il faudra vous y prendre à l’avance pour réserver dans les quelques rares auberges de jeunesse ou motels bons marchés. Les villes qui se trouvent le long de la Highway 1 sont globalement assez chères car prises d’assaut par les touristes, surtout durant l’été et les week-ends (les tarifs sont plus élevés le week-end, bon à savoir!). Un second conseil utile est donc d’organiser votre voyage à l’avance en réservant votre hôtel (ou votre emplacement de camping pour les amateurs de vacances nature). Quelques bons plans existent, le tout est d’anticiper!

Pour vous aider à organiser votre voyage, voici une liste des trois étapes à ne pas manquer lors de votre road trip sur la Highway 1.

Monterey, Carmel et Point Lobos

La petite ville de Monterey est connue pour son aquarium, splendide attraction qui met en valeur la faune marine évoluant dans un gigantesque canyon sous-marin (qui se trouve être une zone naturelle protégée) profond de 4000 mètres et qui se trouve juste devant la ville, dans l’océan.

Cet aquarium fut construit dans les années 1980 grâce à une donation de David Packard, le co-créateur de Hewlett-Packard. Les touristes viennent du monde entier pour le visiter (avec 1,8 million de visiteurs annuels), il est donc conseillé de réserver son billet à l’avance sur internet. Des bassins en forme de dômes éclairés par des lumières rouges et bleues, de la musique d’ambiance sympa, des tas d’activités ludiques pour enfants, le tout pour mettre en valeur plus de 30 000 animaux parmi lesquels des hippocampes, des tortues de mer, des requins, des méduses, on en passe et des meilleurs.

La ville en elle-même est une jolie petite station balnéaire au charme un peu désuet. En fait, le petit village richissime de Carmel (Clint Eastwood en fut le maire dans les années 1980), situé un peu plus au sud sur la route, est bien plus agréable.

A deux miles au sud de Carmel, arrêtez vous à Point Lobos, une réserve naturelle où vous pourrez voir de nombreux animaux: des oiseaux marins, des loutres de mer, des phoques, parfois quelques dauphins et deux fois par an, au moment de leur migration en janvier et avril, des baleines grises.

Big Sur

Forêts de séquoias, falaises abruptes qui se jettent dans l’océan, torrents… Le parc national de Big Sur est l’endroit rêvé pour tous les amateurs de nature sauvage. De nombreux campings se situent dans cette région, et également des hôtels plus chics (et plus chers) pour ceux qui aiment leur petit confort. La route est sinueuse à souhait et vous donne presque l’impression de rouler sur l’océan, tellement la vue est plongeante! La portion de route se trouvant entre Big Sur et Santa Barbara est sans aucun doute la plus spectaculaire de la Highway 1. A ne manquer sous aucun prétexte!

Santa Barbara

Beaucoup de Californiens adorent Santa Barbara et vous conseilleront de vous arrêter au moins une nuit dans cette ville. Le temps y est chaud et ensoleillé 84% de l’année (selon les statistiques), c’est encore plus qu’à Los Angeles ou à San Diego. Le centre-ville historique abrite de nombreux musées qui relatent l’histoire passionnante de la conquête de l’Ouest, ainsi que de très beaux bâtiments anciens de style hispanique, vestiges de cette époque. La ville possède également une facette beaucoup plus étudiante et festive grâce à la gigantesque université de Santa Barbara. Chaque année, durant le fameux "Spring Break", des jeunes en provenance de tous les Etats-Unis envahissent la ville pour faire la fête pendant deux semaines. L’océan est là, les plages superbes, les palmiers en abondances... un vrai petit paradis de la côte californienne!

Sur le même sujet