Pierre d'alun : miracle pour hommes et femmes

Certaines de ses vertus sont depuis longtemps reconnues. Antiseptique, apaisant les petites coupures, on l'emploie à présent comme déodorant.
19

De quoi est faite la pierre d’alun ? Les dictionnaires tombent d’accord : de « sulfates doubles que forment les sulfates d’aluminium, de fer, de chrome, avec les sulfates des métaux alcalins, potassiums, sodiums, ammoniums. »

La définition fait peur. Cet ensemble de minerais voudrait-il donc vraiment notre bien ? Essayons.

Réputation

Où en est aujourd’hui la réputation de la pierre d’alun ? Les dictionnaires nous assurent qu’elle est « astringente » et « antiseptique ». Elle resserrerait donc les pores sans les boucher. Mais pour comprendre à quoi elle sert, il faut commencer par relever à quels endroits on la trouve.

On la trouve tout d’abord dans les magasins bio, rayon beauté. Il est écrit qu’elle régule la transpiration et empêche les mauvaises odeurs. On nous loue évidemment son origine 100% naturelle (le karma du bio) et son utilisation très écologique (double karma).

Plus surprenant, on trouve aussi cette pierre en vitrine des boutiques proposant les accessoires pour la barbe (boutiques qui, souvent, vendent aussi couteaux et trousses à manucure). Nous apprenons qu’elle sert depuis longtemps à apaiser le feu de la lame de rasoir, et à cicatriser les éventuelles petites coupures.

Faits

Il est troublant de vérifier qu’au quotidien, elle soigne toutes les petites blessures de la peau. Petite coupure aux jambes, aux doigts (dont chaque petite plaie est vite pénible), mais aussi boutons : la pierre aide la cicatrisation. On sent un léger picotement : on sent qu’elle opère. Disons qu’elle aide et accélère le processus tout à fait naturel de la peau elle-même. Elle assèche les boutons, calme la peau.

A Dieulefit (dans la Drôme), la boutique « L’usage du monde » vend surtout des produits de la marque Karawan (essentiellement des savons d’alep et des pierres d’alun). Le vendeur nous assure qu’il se sert quotidiennement de la pierre d’alun comme après rasage et comme déodorant corporel. La pierre est proposée sous trois formes : brute (qu’il faut ensuite retailler), polie (elle ressemble à un déo bille), et en poudre (à utiliser comme du talc).

Il suffit simplement de passer la pierre polie sous l’eau avant de la frotter légèrement contre la peau. Cette méthode est quelque peu déconcertante. On croirait en revenir à quelque geste ancestral. Au lieu d’un flacon que l’on vide, c’est une matière que l’on érode. Ce qui nous est proposé est plus qu’un réflexe à prendre : c’est un rite.

Effet

Nulle marque, nulle publicité, pourtant il faut avouer que la pierre d’alun est efficace, aussi, comme déodorant. Elle n’empêche pas la peau de respirer, et n’évite donc pas l’humidité. En revanche, elle empêche vraiment les mauvaises odeurs. Et puis, on sent qu’elle est rapidement absorbée par la peau.

Usage ponctuel ou usage quotidien, comme déodorant ou comme guérisseuse de boutons, la pierre d’alun paraît aussi troublante qu’indispensable.

Sur le même sujet