Jeunes entreprises, Montréal et financement

Outils, services et recherche de financement.

Vous êtes entrepreneur? Vous souhaitez vous établir à Montréal, mais les questions de financement vous posent problème ou vous avez un projet à développer localement?

Ce billet esquisse dans les grandes lignes les différentes ressources de financement existantes à Montréal pour rechercher des fonds et financer votre projet.

Dans la course au financement, le love money est une pratique bien simple, qui consiste à obtenir des fonds par emprunt auprès de proches. Toutefois, bon nombre d'entrepreneurs avec qui j'ai pu échanger quelques mots sont unanimes: l'autofinancement est toujours une ressource plus fiable.

Financement par les bourses et subventions

Les bourses et subventions sont nombreuses à Montréal. Les CDEC , le SAJE , EMPLOI QUÉBEC distribuent des bourses et capitaux qui vous seront d'une grande aide au démarrage ainsi que des méthodes de recherche. Ces organismes fournissent aussi des kits, des outils et séances de formation pour les jeunes entrepreneurs qui démarrent en affaires. La fondation du Maire remplit également ces fonctions. Bien que très prisée, la masse de travail liée à l'administration de chaque demande auprès de ces organismes peut freiner votre élan. La paperasserie chronophage est, au final, fastidieuse et se transforme généralement en time and energy consuming . Vous l'aurez bien compris, pour un financement de petit montant, la quête de clients se révèlera certainement plus efficace.

Autres moyens de financement

La BDC (Banque de développement du Canada) offre ses services à tous, mais privilégie les grandes entreprises. Qui dit grandes entreprises dit grands capitaux.

Il est inutile de préciser que les banques nationales et locales sont aussi des ressources à ne pas évincer de votre recherche de fonds.

Des options complémentaires s'offrent à vous:

-Les anges financiers , à ne pas confondre avec l'initiative de la Jeune Chambre de Commerce de Montréal (JCCM) qui proposent des moyens de financement et un réseau élargi. Cela dit, rien n'est gratuit. Leur degré d'exigence est très élevé et beaucoup moins paternaliste que les organismes subventionnaires. Anges Québec compte parmi la liste des anges financiers locaux.

-Les Venture C apital ( capitaux risques) communément appelés VC ont pour mission d'investir dans des projets technologiques à risque. Ils sont à la recherche de projet porteur. Tout le monde ne peut pas avoir le potentiel d' Airbnb ou Tuango . Bien souvent, les VC ont un pouvoir de contrôle imposant et possèdent un droit de véto pour toutes prises de décisions. Cette vision est un peu simpliste mais réaliste. Voici une petite liste d'entreprises spécialisées en gestion de capitaux risques pour le software, web, mobile et nouvelles technologies:

  • Real Ventures
  • Inovia Capital
  • Anges Québec
  • Rogers Venture s
Fundica

Conclusion, les institutions montréalaises offrent de nombreux accès au financement public et privé. La débrouillardise et l'acquisition de clients seront bien souvent votre meilleur atout.

Pour info, aux USA, il existe des levées de fonds pour les start-up; cette pratique est moins réputée à Montréal. L'échange de service peut aussi permettre d'économiser des dollars ou plutôt de les placer judicieusement et de développer des partenariats. On ne cessera jamais de le répéter, le réseau est le meilleur ami de tout entrepreneur. MontrealTechWatch (MTW), N ew Tech sont des réseaux dynamiques qui vous permettront de vous créer des contacts.

Sur le même sujet