Célébration du Darwin day

La Journée Darwin met la science à l'honneur et célèbre le fameux naturaliste et sa théorie de l'évolution tant contestée par les créationnistes.
8

Le 24 novembre 1859, Charles Darwin publiait son ouvrage L'Origine des espèces . Le naturaliste anglais y décrit avec rigueur scientifique l'évolution biologique des espèces par le moyen de la sélection naturelle.

La «Journée Darwin», plus connue sous le nom de Darwin Day , a pour motivation principale de mettre les sciences sur le devant de la scène et de faire entendre la théorie de l'évolution à un large public à l'heure où le créationnisme va se déployant.

Célébration internationale dans le domaine des sciences donc, le Darwin Day a lieu le 12 février ou autour de cette date afin que l'évènement coïncide avec le jour de naissance de Charles Darwin, le 12 février 1809.

Promouvoir la science

Tout commence le 22 avril 1995 lorsque Donald Johanson, le découvreur du squelette hominien Lucy, donne une conférence sur Darwin et l'origine de l'homme. L'année suivante un groupe d'universitaires américains, outré par le travail de sape mené par les créationnistes, décide de reprendre l'évènement et de le célébrer de façon annuelle le 12 février.

Outre l'hommage rendu à Darwin, sa vie et ses découvertes, cette journée a pour ambition de promouvoir les sciences dans la société et particulièrement au sein de l'éducation publique.

Plus généralement le Darwin Day est aussi l'opportunité d'exprimer sa gratitude pour les bénéfices énormes qu'apporte la connaissance scientifique, laquelle, acquise à travers l'ingéniosité et la curiosité humaines, a largement contribué à l'avancement de l'humanité.

Depuis le début, le Darwin Day a de nombreux supporters tels que le Conseil pour l'humanisme laïque , The Freedom from religion foundation ou encore l' American humanism association . Toutes étant des organisations de libre-pensée.

Depuis la deuxième moitié du XIXe siècle existe un débat contradictoire entre évolutionnisme et créationnisme, le deuxième étant né en réaction contre le premier.

Evolutionnisme vs Créationnisme, un long débat

Les deux théories adoptent en effet des positions diamétralement opposées et inconciliables.

L'évolutionnisme ou darwinisme explique que les caractéristiques biologiques des êtres vivants évoluent dans le temps et le milieu dans lequel vit un groupe d'individus opère une sélection naturelle qui étend ces caractéristiques à l'ensemble du groupe.

Par opposition le créationnisme, qui n'est pas une science mais une doctrine religieuse fondée sur la croyance, déclare que la vie, la Terre, le monde en somme, ont été créés par Dieu en six jours. Cette création divine aurait été réalisée selon des modalités conformes à une lecture non interprétative mais littérale de la Bible.

La vie viendrait donc d'une entité créatrice de façon complète et définitive.

Les créationnistes reprochent à la Théorie de l'évolution de manquer de preuves scientifiques, alors que depuis L'Origine des espèces de nombreux travaux et observations ont corroboré les conclusions de Darwin, auxquelles la communauté scientifique a d'ailleurs consenti dans son ensemble.

Ils estiment a contrario que leurs propos créationnistes sont scientifiques, ces derniers ne résistent pourtant pas à une analyse objective.

Les créationnistes contemporains, de plus en plus nombreux en Europe, luttent aujourd'hui pour que leurs thèses apparaissent dans les programmes scolaires scientifiques, alors que le créationnisme n'est en rien une discipline scientifique.

Une Résolution sur les dangers du créationnisme

La diffusion de ces thèses au sein même des systèmes éducatifs pourrait s'avérer néfaste en introduisant notamment une lourde confusion dans les jeunes esprits entre ce qui relève des croyances et des idéaux, et ce qui au contraire relève de la science, donc de l'expérience et de l'observation.

Face à ce risque, un texte a été présenté en 2007 et la Résolution adoptée par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe le 4 octobre de cette même année.

La Résolution, dont l'intitulé est « les dangers du créationnisme dans l'éducation », n'a pas force de loi dans la mesure où tout texte adopté par le Conseil de l'Europe n'a qu'une portée normative.

Le texte ne condamne pas le créationnisme mais entend marquer la distinction entre science et croyance: «. ..mettre en garde contre certaines tendances à vouloir faire passer une croyance comme science. Il faut séparer la croyance de la science. Il ne s'agit pas d'antagonisme. Science et croyance doivent pouvoir coexister. Il ne s'agit pas d'opposer la croyance à la science, mais il faut empêcher que la croyance ne s'oppose à la science

Cette Résolution est le premier texte officiel et à portée aussi large traitant du créationnisme.

La résonance grandissante du Darwin Day

Evolutionnisme et croyance religieuse ne forment cependant pas un alliage impossible. Selon Duncan Crary, de l'Institut des études humanistes à Albany (New York), 800 congrégations religieuses participeraient aujourd'hui à la journée Darwin.

Donc, de nombreux religieux croient en l'Evolution sans que cela n'entre en contradiction avec leur croyance.

Né aux Etats-Unis, le Darwin Day est un évènement de plus en plus connu à travers le monde et est relayé par les plus grands journaux. En 2006 plus de 150 articles sur cette journée étaient publiés dans The Guardian , le New York Times et autres papiers prestigieux.

Le succès de cette journée repose pour beaucoup sur la liste des intervenants scientifiques de renom tels que Richard Dawkins, Michaël Shermer, Paul Berg, Douglas Hofstadler ou Robert Sapolsky.

Un site exclusivement consacré au Darwin Day a été créé par l'un d'entre ces scientifiques, Robert Stephens. Ce dernier a créé en 2000 l'American Humanist Association, propriétaire du site Darwin Day Celebration. Le Darwin Day peut-être célébré de multiples façons très diverses, de l'aspect rigoureusement didactique à l'aspect ludique: cérémonies officielles, activités éducatives, jeux, discussions autour de livres, compétition d'art, lecture de poésie, concerts...

www.darwinday.org

CONT 12

Sur le même sujet