user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Publié dans : Les articles Culture de Gérard Victor

ARRETEZ-MOI de Jean-Paul Lilienfeld en DVD

C'est dans la nuit d'un 6 février qu'une femme pénètre dans le commissariat de police dont la permanence est assurée par la lieutenante Pontoise

La femme, dont on ne connaîtra jamais l’identité, vient s’accuser du meurtre de son mari commis il y a dix ans. L’enquête avait alors conclu à un suicide mais, en fait, c’est elle qui l’a poussé dans le vide. Si elle en est arrivée là c’est à cause du comportement violent qu’il avait avec elle. Les huit années de vie commune qu’elle vécut avec lui furent huit années de galère, de coups, de brimades.

Plus la policière interroge cette femme, plus elle apprend à la connaître, plus ce que fut sa vie, moins elle a envie de l’inculper. Cette femme travaille comme factrice et semble apprécier son métier qui lui permet d’oublier son quotidien. Elle semble être appréciée des personnes qu’elle rencontre lors de ses tournées... Cependant elle se retient de trop révéler de son intimité. Pourquoi n’a-t-elle pas divorcé si ce n’est quitter cet homme violent ? La policière lui demandera : « pourquoi vous avez épousé un con pareil ? » Pourquoi a-t-elle accepté cet enfant qu’il lui a fait ? Un fils au comportement tout aussi inquiétant que celui de son père.

La confrontation de deux femmes

La lieutenante Pontoise ne la comprend pas alors qu’elle a commis le meurtre parfait. Elle lui demande à plusieurs reprises de retourner chez elle, refusant de prendre en considération ses aveux. Mais pourquoi cette policière ne veut-elle pas l’arrêter ? Parce que le 7 février, il y aura prescription selon l’article 7 du Code Pénal ? C’est là aussi le sujet de ce film, adapté d’un roman de Jean Teulé* (dans lequel Pontoise était un homme), de ce huis-clos ponctué de quelques moments humoristiques destinés uniquement à "détendre" l’atmosphère.

Ce film nous permet de découvrir Sophie Marceau sous un jour qu’on ne lui connaissait guère, dans le rôle de cette "coupable". Elle sait incarner cette femme modeste qui est, en fait, une véritable écorchée vive face à une policière, interprétée par Miou-Miou, dont la personnalité est beaucoup plus complexe qu’il ne paraît.

Le problème de ce film est qu’il est trop démonstratif, l’ambition de Jean-Paul Lilienfeld est louable (les statistiques démontreraient qu’une femme mourrait tous les deux jours et demi sous le coups de son compagnon !...) mais il reste dans les clous du convenu. Ce qui pouvait relever du conte, dans le livre, à être trop passé à la moulinette sociologique perd de sa force.

Ce film est avant tout à voir pour la prestation de ses deux comédiennes.

Film (99’) – Bonus : Making of(19’) – Modules (4’) – Scènes coupées (2’)– France Télévisions Distribution

Film ♥♥1/2

Bonus ♥♥1/2

* Les Lois de la Gravité (Éditions Julliard)

À propos de l'auteur

user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Je chronique des DVD ou Blu-ray à paraître ou déjà
  • 198

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!