user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Publié dans : Les articles Culture de Gérard Victor

L'ÉPINE DANS LE COEUR de Michel Gondry en DVD

Il n'est pas dans mes habitudes de chroniquer les documentaires mais quand l'un de ceux-ci est signé Michel Gondry, je ne peux pas faire autrement

On est presque certain qu’il ne s’agira pas d’un documentaire comme les autres et c’est le cas ici. Car ce cinéaste français, qui a fait fi depuis longtemps des frontières, est motivé par une curiosité sans fin. Il sait être créatif, inventif tout en restant malicieux. On pourrait dire, à la limite, qu’il ne fait jamais le film auquel on s’attendait de lui. Sa filmographie en dit déjà long, s’enrichissant au fur et à mesure qu’évolue sa carrière sur la base de sujets à chaque fois différents les uns des autres.

Michel Gondry s’est attaché ici à sa tante Suzette. Elle a été institutrice de 1952 à 1986, dans les Cévennes, et a toujours été une farouche partisane de l’école républicaine, une école qui, selon elle, doit être libre et ouverte sur le monde. Peu à peu, il va néanmoins s’écarter de la vie d’enseignante de Suzette pour raconter une autre histoire : celle plus difficile et délicate de la relation qu’elle entretient avec son fils Jean-Yves.

Sans fausse pudeur, sans aucune complaisance, Michel Gondry va nous faire pénétrer dans l’intimité de sa tante. Mêlant séquences d’époque, filmées en Super 8, photos ou animations et interviewes, il tente de percer la véritable identité de sa tante. Elle s’est montrée très généreuse avec ses élèves alors que, dans son intimité, tout n’était pas aussi positif qu’elle pouvait le laisser entendre.

Michel Gondry lui écrivit cette lettre une fois le film achevé :

« Chère Suzette,

Merci pour ta lettre. Je suis désolé que tu aies le sentiment que je n’ai pas exploré la «strate» de ta joie de vivre. Je pense que c’est inexact : tu transpires de vie et ton sens de l’humour est présent dans chaque plan du film. Tu dis des choses merveilleuses à propos des enfants que tu as vu grandir. Tu es surprise car tu souhaitais, comme je te l’avais annoncé en début de tournage, que le film soit exclusivement axé sur les écoles. Nous avons effectué cette version mais le résultat était loin de toi. C’est pour cette raison que j’ai décidé de refonder entièrement le montage en utilisant plus d’éléments personnels. Certains sont douloureux, mais ils te montrent très humaine. Ton humanité ressort lorsque tu n’en as pas conscience et c’est mon rôle en tant que réalisateur de trouver ces moments et de les utiliser pour te raconter. En fait, je te raconte à travers toi, car si je te demande de te raconter, ce que j’ai fait au départ, tu racontes ton histoire, mais pas toi. Je trouve, et tout le monde te le dira, que tu apparais formidablement vivante et pleine de joie de vivre, dans un environnement difficile, certes, mais qui ne fait que mettre en valeur tes qualités.

J’espère que tu le verras au final. Et je suis désolé si je te cause de la peine. Ma plus grande peine serait d’avoir échoué à transmettre les raisons qui font que tu m’es si chère. C’est ce qui a guidé mes choix à chaque instant.

Je t’embrasse très fort,

Michel. »

Un film plein de tendresse, qui ne manque ni de spontanéité, ni d’humour, chargé d’une émotion toute particulière. Il nous confirme à nouveau, en tout cas, que Michel Gondry est un cinéaste qui ne manque ni de talent, ni de ressources.

Film (82’) – Bonus : Calendar DoodleAnimation Collection ; Little Monsters ; Harkis ; Techno Suzette (27’ au total)- Éditions Montparnasse

Film ♥♥♥1/2

Bonus ♥♥♥

?

À propos de l'auteur

user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Je chronique des DVD ou Blu-ray à paraître ou déjà
  • 198

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!