user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Publié dans : Les articles Culture de Gérard Victor

TATANKA de Giuseppe Gagliardi en DVD et Blu-ray le 3 juillet

Ce film est inspiré d'un chapitre de La Beauté et l'Enfer* de Roberto Saviano, l'auteur de Gomorra, devenu un film** récompensé à Cannes en 2008

Roberto Saviano, un ancien journaliste, remet ici le couvert et s’en prend une nouvelle fois à la Camorra, cette mafia napolitaine qui rivalise d’audace avec la Cosa Nostra sicilienne. Dans ce chapitre, Saviano évoque le cas du boxeur Clemente Russo qui, comme tant d’autres personnalités célèbres ou anonymes, a voulu échapper, résister, aux liens tentaculaires de la pègre et oser défier la loi du silence.

Ce film est donc inspiré de la vie de ce boxeur qui interprète ici, pour son premier rôle à l’écran, Michele Mucerino. Michele et Rosario sont des amis d’enfance. Ils ont grandi dans la même cité de Marcianise, en Campanie. Alors que Rosario fait tout pour se faire remarquer des mafieux locaux, Michele rêve de devenir champion de boxe, ayant été repéré par un modeste entraîneur de la ville. Michele est doué mais il manque de technique même si sa frappe est puissante. C’est en remportant un combat organisé sur une base de l’armée américaine des environs qu’il va recevoir le surnom de Tatanka, qui signifie bison en langage sioux.

Le rêve confronté à la réalité

Même s’il souhaite vivement intégrer l’équipe italienne de boxe pour combattre lors des prochains Jeux Olympiques, Michele sera entraîné par Rosario dans une sombre histoire de vengeance. Cela lui vaudra huit années de prison. Huit années pendant lesquelles chaque jour il s’entraînera à la boxe. Qui d’autre que Rosario, son "meilleur ami", pourra l’attendre à sa sortie de prison?? Ce dernier a gagné en galon dans la Camorra. Obnubilé par l’argent facile si ce n’est la réussite sociale, il a si bien œuvré qu’il est aujourd’hui très proche du patron de la mafia locale. Mais Michele ne rêve que de boxe, de Jeux Olympiques... Il sera "pris en main" par Rosario et ses "amis". Certes Michele remontra sur les rings, gagnera des matches, mais c’est oublier aussi que derrière ceux-ci se multiplient les paris clandestins et donc toutes sortes d’arrangements qui auront le mérite de lui déplaire.

Le sous-titre du film étant : Dernier round dans la mafia, autant dire que Michele ne se laissera pas soumettre. Dans ce film, à la mise en scène efficace, au montage nerveux, Clemente Russo de par sa solide présence renforce la crédibilité de l’histoire. Si ce film est inspiré de ce qu’il a vécu, il ne s’agit en rien d’une biographie déguisée. Giuseppe Gagliardi réussit ici, respectant la vision de Roberto Savino, un film, qui s’il n’est pas un chef d’œuvre, nous dresse le portrait d’une Italie sans doute trop proche de la réalité.

Surtout n’oubliez pas de visionner, dans les Bonus, le film d’Elisa Mantin sur cet "écrivain menacé de mort" par la Camorra qu’est Roberto Saviano.

Film (100’) – Bonus : Roberto Saviani, un écrivain menacé de mort, Film inédit d’Elisa Mantin(52’) – Tatanka Backstage, making of du film (22’) Blu-rayThe Corporation

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥♥1/2

* Éditions Robert Laffont

** réalisé par Matteo Garrone

À propos de l'auteur

user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Je chronique des DVD ou Blu-ray à paraître ou déjà
  • 198

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!