Animal Kingdom de David Michôd en DVD et Blu-ray

Voilà un premier film sous-titré "Une famille de criminels" qui démontre l'étonnante maturité de son auteur

Je suis de ceux qui proclament que le talent de ce cinéaste australien est de la même veine que celle de James Gray ou encore de Martin Scorcese. C’est dire si ce film est à voir. David Michôd, un cinéaste à suivre de toute évidence, confirme une nouvelle fois que l’Australie constitue un véritable vivier pour le cinéma mondial avec cette autre révélation de l’année : Patrick Hughes et son film Red Hill (chroniqué ici ).

Au-delà d’avoir reçu le prestigieux Prix du Meilleur Film Étranger au Festival de Sundance, il a été récompensé par 9 Oscars australiens, ce qui est exceptionnel (même là-bas...). Ce film qui revisite le film noir dans une mise en scène virtuose a enthousiasmé notamment les critiques américains. La recette de ce film est qu’il est passionnant, " ambitieux et puissant "* du début à la fin, en nous dressant le portrait d’une "Famille de criminels" (le sous-titre du film). " Une saga lyrique et mélancolique qui vous laisse la gorge serrée. Un premier film impeccable " selon le Los Angeles Times . La presse française ne fut pas non plus en reste lors de sa sortie en salle**.

Mais que nous raconte ce film? Quand Julia, la mère de Josh (interprété par James Frecheville), qui n’a que 17 ans, meurt d’une overdose, il n’a pas d'autre alternative que d'emménager chez Janine "Smurf" Cody (incarnée par Jacki Weaver), sa grand-mère maternelle. C’est elle qui avait déjà organisé les obsèques de son père. Mais Julia, fâchée avec sa mère, avait tenu tant que faire se peut à le maintenir à l’écart de cette famille composée de ses oncles Pope, Craig et Luke.

Quand Josh entre dans le cercle des Cody, les choses sont en train de changer dans les esprits de ses membres. L'aîné, Pope (joué par Ben Mendelsohn), prend conscience que le crime ne paie plus assez. Obligé de se cacher de la police, de changer de numéro de téléphone toutes les semaines, il ne peut vivre auprès de cette figure parentale incontestée qu’est sa mère Smurf qui règne sur son petit monde à sa façon. David Michôd nous dit d’elle : « Smurf est une sociopathe doublée d'une psychopathe, et qui a fait de ses trois fils des psychopathes. Elle est d'autant plus effrayante qu'elle donne l'impression d'être normale, voire même sympathique, avec l'immense affection qu'elle prodigue à ses enfants. Mais les sociopathes peuvent être adorables, et devenir monstrueux et insensibles en l'espace d'un instant. C'est tout elle. »

Tout n'est plus comme avant même pour les braqueurs...

Accompagné de son ami Baz (Joel Edgerton), Pope a longtemps mené une carrière de braqueur mais après un passage en prison, le vent s'est mis à tourner en sa défaveur. Baz, le plus raisonnable et rationnel des deux, avec une famille à charge, sait que les braquages sont désormais limités aux vols à main armée commis par des junkies, de nuit, pour une poignée de dollars. Avec le pécule qu’il a néanmoins amassé, Baz a investi en bourse. Mais Pope n'arrive pas à comprendre qu'il faut qu'il change s'il veut survivre. Le semblant de stabilité qu'il s'était construit est en train de s'effondrer.

Craig (Sullivan Stapleton), quant à lui, est un dealer qui a un peu trop tendance à être client de sa marchandise. Pour David Michôd : « Tel que je l'ai écrit Craig est vraiment taré, mais je savais aussi qu'il fallait trouver quelque chose qui fasse qu'on ait de l'empathie pour?lui, un peu comme un tigre auquel il manque une dent. Il prend beaucoup de place, mais au fond on finit par comprendre que c'est plutôt un matou inoffensif. »

Quant à Darren (Luke Ford), c’est le "bébé" le plus jeune mais surtout le plus en retrait, le plus passif, des trois frères Cody. En fait, Darren sert essentiellement, au niveau du scénario, de pont entre Josh et les autres. Car Josh ne tarde pas à être pris entre deux feux. Il y a d'un côté la loyauté qu'il éprouve vis-à-vis de sa famille, et de l'autre le fait que la brigade anti-gang veuille le faire témoigner contre ses oncles, impliqués dans le meurtre de deux policiers. L'inspecteur Leckie (incarné par Guy Pearce) se rend compte très vite que le seul moyen de persuader Josh de témoigner contre sa famille est de le traiter avec respect, gentillesse et empathie.

Un formidable film noir superbement interprété qui s’organise autour de Josh, son personnage central. Un film d’un grand cinéaste australien à voir d’urgence.

Film + Bonus – Les Coulisses de Animal Kingdom Crossbow ?: un court-métrage de David Michôd – Le making-of uniquement dans la version Blu-Ray – ARP Sélection/Universal

* Todd McCarthydans Variety

** Animal Kingdom rappelle Reservoir Dogs de Tarantino - L'Express

La même puissance que Scorsese dans Mean Street - Première

La réponse australienne aux Affranchis - Rolling Stone

Tout simplement épatant - Le Point

Une maîtrise époustouflante – JDD

Un polar implacable – Télérama

A ne rater sous aucun prétexte – Libération

Animal Kingdom vous prend à la gorge et ne vous lâche plus - Les Echos

Film ♥♥♥♥

Bonus ♥♥ Je n’ai visionné que les Bonus du DVD?

Sur le même sujet