Blood Island en DVD et Blu-ray

Ce premier film, écrit et réalisé, par un jeune cinéaste sud-coréen, Jang Cheol-Soo, m'a totalement bluffé.

Ce film est pourtant catalogué dans un genre que je n’apprécie pas particulièrement : le film d’horreur. Jang Cheol-Soo a néanmoins eu l’intelligence d’aller bien au-delà des codes en vigueur en brouillant les pistes. Cela commence par ce qui aurait pu être un film policier puis cela aborde la comédie dramatique avant d’aborder les rives du naturalisme paysan et de basculer dans l’horreur...

A noter que le titre original du film est Bedevilled , Tourmentée, en français, tout comme l’est le personnage principal : Bok-Nam qu’interprète remarquablement Young-Hee Seo (Prix de la Meilleure Comédienne à l’Austin –Texas- Fantastic Film Fest et Prix de la Meilleure Comédienne au Korean Film Awards 2010).

Tout commence à Séoul, où Hae-Won (Sung-Won Ji Seo), une jolie trentenaire, employée de banque, assiste un soir à l’agression d’une jeune femme. Entendue comme témoin par la police, elle ne reconnaît pas les agresseurs. Elle se souvient seulement que l’un d’entre eux portait une bague. Perturbée par cette histoire, elle commet une faute professionnelle. Contrainte de prendre quelques jours de vacances, elle décide de se rendre sur l’île de Moodo où vivait son grand-père, chez qui elle passait ses vacances quand elle était plus jeune. Elle y retrouve son amie d’enfance Bok-Nam.

Hae-Won s’apercevra que cette dernière, mariée à Man-Jong, est sans cesse brimée, humiliée par les habitants de l’île, quand il ne s’agit pas d’agressions physiques ou sexuelles. Bok-Nam lui demandera, la suppliera de l’emmener avec sa fille à Séoul. Mais Hae-Won ne répondra pas à son attente malgré la situation qui empire. Poussée à bout, jusque dans ses derniers retranchements, Bok-Nam basculera dans l’horreur quand son mari tuera accidentellement sa fille.

Un film puissant qui ne laisse pas indifférent. Il dresse le portrait d’un pays coupé en deux, où ville et campagne s’affrontent, où certaines habitudes archaïques persistent, où le machisme règne en maître. Un film d’autant plus puissant que Jang Cheol-Soo prend son temps pour installer cette histoire. On croit tout d’abord que c’est Hae-Won, le personnage principal mais c’est de Bok-Nam dont on se souviendra. Ce cinéaste est bourré de talent car il sait intelligemment, en évitant toutes facilités, nous conduire là où il désirait nous amener, avec une logique imparable.

Il a été sélectionné à la Semaine de la Critique, Cannes 2010 ; Récompensé par le Grand Prix du Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2011 ; au Festival de Neufchatel 2010 ; à l’Étrange Festival 2010 et au Puchon Int’l Fantastic Film Festival Competition.

Un film à voir absolument.

Film + Bonus : Présentation du film par Charles Tesson - Blu-Ray – Distrib Films

Film ♥♥♥♥

Sur le même sujet