Brève rencontre de David Lean en DVD

Ce film emblématique de l'Angleterre de l'après-guerre connut un énorme succès à sa sortie en 1945
9

Il est la quatrième et dernière collaboration de David Lean avec le dramaturge et producteur Noel Coward. Il est adapté d’une pièce de ce dernier dont l’action se situait au buffet de la gare de Milford.

Avec ses co-auteurs, David Lean a totalement transformé le scénario original en multipliant les lieux et en utilisant le flashback. Il avait été impressionné par l’utilisation de ce mode d’écriture par Orson Welles pour Citizen Kane , sorti en 1941. On sent ici que David Lean a pris beaucoup plus d’assurance. Il se libère ici du carcan des pièces de Noel Coward qui ont été les sujets de ses deux précédents films : Heureux Mortels et L’Esprit s’Amuse qui figurent dans le Coffret David Lean (chroniqué ici). D’habitude beaucoup plus impliqué dans les films qu’il produisait, Noel Coward n’eut finalement ici qu’une seule exigence : que le Concerto N°2 de Rachmaninov soit la musique du film.

Très influencé par le cinéma réaliste poétique français, d’avant-guerre (Renoir, Carné, Prévert etc.) David Lean introduisit des éléments du quotidien dans le film dont le romantisme est magnifié par une superbe photographie en noir et blanc signée Robert Krasker. Il sera quelques années plus tard le directeur de la photo du Troisième Homme , de Carol Reed.

Brève Rencontre est l’histoire de Laura Jesson (incarnée par Celia Johnson*) et de Alec Harvey (interprété par Trevor Howard**). Tous les jeudis Laura, qui vit dans le petit village de Ketchworth, de la banlieue de Londres, se rend à Milford pour y faire du shopping, aller au cinéma. C’est le hasard qui lui fait rencontrer le docteur Alec Harvey, au buffet de la gare. Ils sont tous les deux mariés, semble-t-il heureux dans leur quotidien bourgeois mais ils prennent plaisir à se revoir chaque jeudi. Ils vont aller déjeuner ensemble, aller au cinéma, etc. D’une rencontre à l’autre, ils vont tomber passionnément amoureux l’un de l’autre mais... Il y a toujours un "mais" dans les histoires d’amour.

Un grand moment de cinéma. Un très beau film, qui reçut le Grand Prix du Festival de Cannes 1946, qui témoigne de l’excellence du travail de David Lean tant du point de vue technique que de la mise en scène et du montage.

Film (en Édition individuelle ou in Coffret David Lean ) + Bonus - Préface de Pierre Berthomieu – Il était une fois Brève Rencontre (Les collaborateurs de David Lean se souviennent du tournage et de la sortie du film ainsi que des acteurs Celia Johnson et Trevor Howard) Directed by David Lean ( Comment David Lean a-t-il façonné son style à travers le montage et la mise en scène - Un film de Pierre Berthomieu ) – Carlotta

Film ♥♥♥♥

Bonus ♥♥♥♥

* qui avait déjà travaillé avec David Lean dans Heureux Mortels (1944) figurant dans le Coffret David Lean

** que David Lean engagea à nouveau pour Les Amants Passionnés (1949) figurant également dans le Coffret David Lean

Sur le même sujet