Cowboys et Envahisseurs en DVD et Blu-Ray

Toujours à l'affût de nouveaux sujets, le cinéma américain recherche tout azimut de quoi alimenter son industrie

Depuis quelques années, la bande dessinée, et ses super héros récurrents, avait satisfait les producteurs. C’est au tour aujourd’hui des romans graphiques*, notamment celui éponyme de Scott Mitchell Rosenberg. Il attira l’attention de Steven Spielberg qui se demanda même?pourquoi « personne n’avait pensé à faire quelque chose comme ça avant ».

C’est donc S. Spielberg qui produisit ce film avec Jon Favreau qui le réalisa. Ce dernier, habitué aux super héros, c’est lui qui a signé les deux premiers volets de la saga Iron Man , releva le défi de mélanger les univers du western et de la science-fiction. Imaginer des extra-terrestres venus sur terre, en Arizona, en 1873, pour y puiser son or, relevait de la gageure. L’exploit est réussi à travers ce film fort bien mené, dont le scénario rebondit sans cesse pour notre plus grand plaisir. Les scénaristes** n’ont pas manqué d’imagination, ni de faire des clins d’œil aux films de genre auxquels celui-ci rend hommage au passage. Vont-ils oser le faire? se demande-t-on souvent tout au long du film et la réponse est oui.

Daniel Craig et Harrison Ford

Tout commence dans la petite ville austère d’Absolution, perdue en plein désert de l’Arizona. Débarque un beau jour un homme au comportement erratique (incarné par l’impénétrable Daniel Craig), il ne se souvient de rien et porte au poignet un étrange bracelet. Alors que la ville est sous l’emprise du fort peu sympathique ex-colonel Woodrow Dolarhyde (interprété par Harrison Ford), devenu éleveur et propriétaire terrien, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace venue d’ailleurs, celle de ces envahisseurs dotés de terribles engins volants.

Les amateurs de spectaculaire, d’effets spéciaux et visuels*** en auront pour leur argent. Un véritable film pour le dimanche soir. Du pur divertissement. À noter, pour les cinéphiles, le commentaire très intéressant de Jon Favreau qui permet d’avoir une autre vision du film et de la complexité de son tournage.

Version DVD - Film + Bonus – Trouver l’histoire L’envergure du spectacle – Commentaire de Jon Favreau – Version Combo Blu-Ray + DVD + Copie digitale – avec Bonus – Commentaire de Jon Favreau – Entretien avec Jon Favreau – Embraser le ciel ?: Le making-of - Paramount

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥♥ ( Je n’ai visionné que les Bonus de la version DVD)

* dans un tout autre genre, le cinéaste anglais, Stephen Frears s’inspira également d’un roman graphique, avec son film Tamara Drewe , chroniqué ici .

** Damon Lidehof (scénariste entre autres de la série télé Lost et de Prometheus , le très attendu film de Ridley Scott) et le tandem Roberto Orci, Alex Kurtzman (qui ont signé le script de Transformers , Mission Impossible:3 et Star Trek ).

*** signés Industrial Light & Magic (ILM), la mythique société créée par George Lucas il y a 35 ans, qui est à l’origine des effets visuels de plus de 200 films

Sur le même sujet