Illegal Traffic en DVD et Blu-ray

Ce film islandais de Óskar Jónasson (dont le titre original est Reykjavik-Rotterdam) a remporté un vif succès public dans son pays

Il a remporté pas moins de 5 Edda Awards (équivalents de nos César et autres Oscar). Meilleur Scénario, Meilleur Réalisateur, Meilleur Montage, Meilleur Son et Meilleure Musique.

N’y voyez point d’ironie, derrière mes propos, mais l’Islande est un pays qui compte grosso modo 320?000 habitants (moins que la ville de Nice?!). Un succès cinématographique là-bas, c’est 50?000 spectateurs... On ne peut donc raisonner dans ce pays que dans l’espoir de vendre à l’étranger ce qu’on y produit. Il faut donc pour cela avoir des idées. Et nos amis islandais n’en manquent pas. Il y a certes le marché des autres pays scandinaves mais aussi l’espoir qu’on soit visible dans le reste du monde et pourquoi pas aux USA. Ce film, qui date en fait de 2008, fut même Candidat à l’Oscar du Meilleur Film Étranger en 2010, c’est dire s’il est de bon niveau et de qualité pour atteindre ce niveau d’excellence.

C’est pourquoi, les producteurs américains ont décidé de réaliser un remake de ce film. Il s’appelle Contrebande , il sortira le 16 mai 2012 avec dans le rôle principal Mark Wahlberg. L’ironie du sort veut que ce soit Baltasar Kormákur qui l’ait mis en scène. Et celui-ci n’est ni plus ni moins que l’acteur principal et le co-producteur de cet Illegal Traffic de très bonne facture.

Un film efficace

Christopher (incarné donc par Baltasar Kormákur) est sous liberté conditionnel. Il a été arrêté trois fois pour trafic d’alcool (du fait de son éloignement du continent, une simple bouteille de Vodka là-bas est vendue plus de 30 €, trois fois plus cher qu’au Pays-Bas) et condamné à 6 mois de prison. Il a été renvoyé et ne peut plus travailler ni comme matelot ni sur les docks de Reykjavik. Autant dire qu’il rencontre lui et sa femme, Iris, plus que des problèmes d’argent alors qu’ils ont deux enfants. Il se voit néanmoins contraint d’organiser un ultime voyage vers Rotterdam pour sauver son beau-frère, Arnor. Celui-ci a involontairement saboté le deal de l’un des plus gros contrebandiers d’Islande. Christopher va donc reprendre du service sur l’ancien porte-conteneurs où il travaillait, au plus mépris de son capitaine qui ne cesse de le tarauder. Christopher le fait pour Arnor mais aussi pour lui, ne sachant pas qui est, en fait, réellement le commanditaire de ce trafic d’alcool. Il reprend donc du service pour régler ses dettes, au risque de toute perdre?: famille, amis, travail, liberté...

Filmé de façon très nerveuse, ce film ne manque donc pas de qualité. La mise en scène a du punch. Les acteurs principaux, Baltasar Kormákur (d’origine hispano-islandaise) en premier lieu se donne à fond. Le scénario ne manque pas de ressources et vous apprend néanmoins une chose?: ne vous séparez jamais de votre téléphone mobile.

Dans Contrebande , l’histoire a été légèrement modifiée et se situe entre La Nouvelle-Orléans et le Panama. Il ne s’agit plus d’alcool mais de faux dollars... Peut-être en parlerons-nous lors de sa sortie en DVD/Blu-ray. En attendant, profitez de celui-ci qui est rondement bien mené et très efficace.

En attendant la version US, les amateurs de thriller en auront pour leur argent. Regrettons seulement le manque de Bonus.

Film (88’) – Blu-ray – Aventi

Film ♥♥♥1/2

No Bonus

Sur le même sujet