La Charge de la Brigade Légère en DVD et Blu-ray

Ce film relate une opération militaire historique qui fut plus qu'humiliante pour l'armée britannique

Les faits* se déroulèrent le 25 octobre 1854, lors de la bataille de la Balaklava. Nous sommes au cœur de la guerre de Crimée qui opposa de 1853 à 1856 l'Empire russe à une coalition comprenant l’Empire ottoman, le Royaume-Uni et la France.

Ayant obéi aux ordres d’un état-major incompétent, les 600 hommes et officiers du 11ème Régiment de Hussards, la Brigade Légère firent face à l’armée russe toute entière. Autant dire que ce fut un massacre. « Je pense que chaque homme engagé dans cette désastreuse affaire, qui fut assez chanceux pour en sortir vivant, doit ressentir que ce fut seulement par un décret de la Divine Providence qu’il échappa à la mort la plus certaine » écrira le Major Général Lord Cardigan, commandant de la Brigade Légère.

Cet événement historique choqua le Royaume-Uni et aujourd’hui encore tout anglais, qui se respecte connaît, le poème qu’Alfred Tennyson écrivit pour commémorer ce carnage. « Into the valley of Death Rode the six hundred ».

"The charge of the light brigade"

Ce film fut réalisé en 1968 par Tony Richardson. C’est lui qui fonda, en 1956, avec Karel Reisz et Lindsay Anderson le « Free Cinema » en réaction à la facture conventionnelle des productions anglaises des années 50. Il fut un des tenants de la «Nouvelle Vague» anglaise. Il connut la consécration internationale en 1963 avec son film Tom Jones et son truculent personnage principal, adapté du roman d’Henry Fielding.

La Charge de la Brigade Légère débute sur un ton très léger, dans le charme des paysages de l’Angleterre victorienne. Si ce régiment ressemble un peu à une armée d’opérette, commandé par un Lord Cardigan que d’aucuns considèrent comme « immoral et licencieux », c’est pour mieux contraster avec son funeste destin.

Tony Richardson fit appel à de très grands comédiens britanniques pour interpréter les différents rôles de ce film. Tout d’abord Trevor Howard incarne Lord Cardigan. Il est ici loin des rôles que lui confia David Lean (dans Brève Rencontre et Les Amants Passionnés ). John Gielgud, immense acteur de théâtre, se vit attribuer le rôle de Lord Raglan, le chef d’état major qui ose dire?: « Ce sera un triste jour quand l’armée sera commandée par gens qui savent trop bien ce qu’ils font ». David Hemmings, qui connut le succès avec Blow-Up de Michelangelo Antonioni, en 1966, incarne ici un des personnages central du film : le capitaine Nolan. Dans ce film très masculin, il y a néanmoins la présence de quelques femmes dont Vanessa Redgrave, qui était à l’époque la compagne de Tony Richardson.

Un film grave mais qui ne manque pas d’humour avec de courts dessins animés, s’inspirant des gravures de l’époque, qui viennent ponctuer l’ensemble.

Film + Bonus – La Charge de la Brigade Légère : la version muette de 1912 restaurée par le British Film Institute – Introduction par Christophe Champclaux, historien du cinéma – Le poème d’Alfred Tennyson et sa traduction inédite – Notes à propos de la guerre de Crimée – Blu-Ray - Filmedia

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥

* à ne pas confondre avec le film que réalisa Michael Curtiz en 1936, avec Errol Flynn dans le rôle du capitaine Nolan, qui prenait quelques libertés avec la réalité historique.

Sur le même sujet