La Prima Cosa Bella en DVD

Les amateurs de comédie italienne apprécieront ce film de Paolo Virzi* qui en reprend les schémas classiques.

Sa qualité a été récompensée par trois Donatello, l’équivalent italien de nos César : Meilleur acteur pour Valerio Mastandrea qui incarne ici Bruno ; Meilleur actrice pour Micaela Ramazzotti qui interprète Anna (jeune) et Meilleur scénario.

Tout commence durant l’été 1971 quand Anna Nigiotti-Michelucci est élue Miss Pancaldi, du nom d’une plage privée de la côte toscane, Miss Maman de l’été ! Cette lumineuse jeune femme est venue ici en vacances, accompagnée de ses deux enfants Valeria et Bruno et de son sous-officier carabinier de mari. Mais Anna est aussi ravissante que frivole, insouciante. Elle aime la vie et le démontre encore quand aujourd’hui (Stefania Sandrelli joue le rôle d’Anna âgée), même en phase terminale, elle trouve assez de force en elle pour prendre du plaisir, dans un dernier sursaut. De par son charme naturel, sa forte personnalité, Anna provoque des sentiments chez les autres qui ne peuvent lui être indifférents.

Aussi l'histoire de son fils Bruno

Mais ce film n’est pas uniquement l’histoire d’Anna elle est aussi celle de Bruno. Devenu professeur, il a quitté Livourne, la ville de son enfance pour « échapper à des souvenirs qu’il préférerait effacer » comme dit de lui son acteur. Après avoir été ballotté durant toute son enfance par cette mère, Bruno s’est bâti une carapace. Sa sœur Valeria dit qu’il est : « incapable de dire ce qu’il ressent. » Très sensible, la vie chaotique de son enfance semble l’avoir fait beaucoup souffrir. Depuis il n’a de cesse de trouver les astuces pour se mettre à distance de tout ce qui pourrait lui arriver.

Paolo Virzi* nous entraîne dans une comédie dramatique familiale qui multiplie rires et émotions sur un agréable ton léger. Il confirme que les italiens ont cette propension à chanter même dans les moments les plus difficiles. La Prima Cosa Bella est le titre de la chanson qu’Anna et ses jeunes enfants chantent quand ils quittent le domicile du sous-officier carabinier Michelucci.

Un joli moment de cinéma.

Film (1h46) + Bonus – Making-of (12’) – Wild Side Video

Film ♥♥♥♥

Bonus ♥♥♥

* Originaire de Livourne, il étudia au Centre expérimental du cinéma de Rome, sous l'enseignement notamment du scénariste Furio Scarpelli. Ce dernier collabora très souvent avec Agenore Incrocci, plus connu sous le nom d’Age. Le nombre de films écrits par Age é Scarpelli est impressionnant. D’aucuns disent que ces deux scénaristes ont en fait inventé la Comédie italienne**. En 1994, Paolo Virzi signe son premier long métrage avec La Bella Vita , primé avec le Golden Ciak à la 51e Mostra de Venise. Après Vacances d'août (1995) ( Ferie d'Agosto ), son second long métrage, il tourne en 1997 Ovosodo qui obtient la même année, le Grand prix spécial du jury et le Little Golden Lion à la 54e Mostra de Venise, puis Baci e Abbracci (1998), My Name is Tanino (2002), Caterina Va en Ville (2004), Napoléon (et Moi) (2006) avec Daniel Auteuil et Tutta la Vita Davanti en 2008.

** http://fr.wikipedia.org/wiki/Age-Scarpelli

Sur le même sujet