Le Voyage du Directeur des Ressources Humaines en DVD

Il y a quelque chose d'universel, qui relève de la fable, dans ce film israélien d'Eran Riklis, tiré d'un roman de A. B. Yehoshua.
16

Rappelons que A. B. Yehoshua a été considéré par le New York Times comme étant le « Faulkner israélien ».

Nous sommes en 2002, à Jérusalem, un attentat-suicide a une nouvelle fois eu lieu. Parmi les victimes se trouve Yulia Petracké. Elle était ingénieur, roumaine mais travaillait en tant que femme de ménage dans une boulangerie industrielle de la ville. Comme son corps n’a pas été réclamé, les employés de la morgue s’en sont inquiétés auprès d’un journaliste surnommé "La Fouine". Celui-ci fait paraître le lendemain un article incriminant la boulangerie pour son manque d’humanité.

C’est donc au Directeur des ressources humaines que la patronne de la boulangerie confie le dossier. Ce dernier apprend en fait que Yulia, qu’il n’a jamais croisée, a été licenciée il y a un mois par le superviseur de nuit, sans en avoir été averti. Comble de la situation, puisqu’il est chargé des obsèques de la jeune femme, les employés de la morgue lui demande de reconnaître le corps. Après avoir prévu qu’elle soit enterrée dans le cimetière de la communauté orthodoxe de Jérusalem, il apprend que la famille désire qu’elle le soit en Roumanie.

Un roadmovie à la fois mortel et drôle

Voilà donc notre DRH, qui essaie en même temps tant bien que mal son divorce, parti en Roumanie, en compagnie de "La Fouine", où ils seront accueillis par une consul d’Israël excentrique. Va s’enchaîner ensuite toute une série d’incidents qui vont obliger le DRH et "La Fouine" à parcourir près de 1000 kilomètres dans une Roumanie hivernale. Ce périple pour le moins cocasse est l’occasion de découvrir une galerie de personnages hauts en couleurs.

Après La Fiancée Syrienne et Les Citronniers , Eran Riklis signe ici un road-movie dans lequel co-existent la mort et l’humour, la désillusion et l’espoir. Un film qui ne manque pas d’humanité au travers du personnage du DRH remarquablement incarné par Mark Ivanir, un acteur né en Ukraine, élevé en Israël et vivant et travaillant surtout aux Etats-Unis. "La Fouine" est interprétée par Guri Alfi, un comique israëlien et dans le rôle du fils de Yulia, Noah Silver, un jeune acteur français qui ne manque pas d’énergie.

Ce film fort sympathique a reçu de nombreux Prix en Israël et le Prix du Public au Festival de Locarno 2010.

Film + Bonu s : Making-of – Pyramide Video avec France Info

Film ♥♥♥

Bonus

Mark Ivani r : Le DRH

Guri Alfi : "La Fouine"

Noah Silver : Le garçon

Rozina Cambos : La consul

Julian Negulesco : Le vice-consul

Bogdan Stanoevitch : L'ex-mari

Scénario : Noah Stollman d'après l'oeuvre de A.B. Yehoshua

Directeur de la photographie : Rainer Klausmann

Montage : Tova Ascher

Musique : Cyril Morin

Sur le même sujet