Nénette enfin en DVD

Ce film nous plonge dans un univers étonnant. Pas le moindre effet spécial, encore moins d'effet visuel. Pas le moindre trucage.

A travers ce film, Nicolas Philibert nous interroge sur notre rapport au monde et à nous-même. Qu’il y a-t-il de plus intriguant ou intrigué qu’un homme face à un singe ?

Ce cinéaste nous prend toujours à contre-pied. Inventif, il a cette propension à toujours rester à l’affût de tout ce qui peut alimenter nos imaginaires, là où on ne s’y attend pas. Ce qui fait que ses films sont toujours à la fois drôles, cocasses et souvent émouvants. C’est dans le décalage qu’il nous impose entre nous et la vision des choses ou des êtres qu’il nous propose que se joue l’intelligence de ses sujets.

Sacrée Nénette

Nénette est la figure emblématique de la Ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Cette orang-outan, venue de Bornéo est la doyenne des lieux. Elle est arrivée en 1972, à l’âge de 3 ou 4 ans d’après les experts. Elle aurait donc plus de 40 ans aujourd’hui ce qui, semble-t-il, est un record pour cette espèce animale qui, dans son espace naturel, en raréfaction, ne dépasserait pas les 35 années.

On ne lui en conte plus à Nénette. Depuis sa capture à Bornéo, elle en a vécu des histoires... Elle a eu trois compagnons et donné naissance à quatre petits. Les deux premiers ont été envoyés dans des zoos, à l’étranger. Tübo, né en 1994, est resté près d’elle. Quant au dernier, Dayou, il a succombé à un arrêt cardiaque en 2007, à l’âge de 8 ans.

Du haut de son grand âge

Alors Nénette, du haut de son grand âge, feint de nous ignorer. Elle est devenue philosophe. Que peut-il encore lui arriver ? On ne sait pas si elle s’amuse ou subit les regards des 600 000 personnes qui, bon an, mal an, défilent devant elle. Et que font-elles ? Venues du monde entier, elles commentent, s’interrogent, ne peuvent s’empêcher d’épier ses moindres faits et gestes, de la photographier, de la filmer... Mais il y a aussi ceux qui rient, compatissent, s’apitoient, se comparent, qui ricanent, gesticulent, poussent des grognements, l’imitent, la singent. Ce sont 20 000 000 de personnes environ qui sont passées devant elle alors...

Nénette est la grand-mère de la Ménagerie. Elle est ici depuis plus longtemps que beaucoup de membres du personnel. Elle respecte ses soigneurs mais reste à distance, digne et souveraine sur un petit monde qui s’agite autour d’elle et qu’elle sait remettre à sa place si besoin est. Elle est la juge de paix des trois autres orangs-outans qui partagent son univers.

Ce film est à cent lieues des documentaires animaliers que, d’ailleurs, je ne chronique jamais, c'est bien pourquoi j'en parle ici.

Film + Bonus : La Nuit Tombe sur la Ménagerie et La Projection de Nicolas Philibert – Entretien audio avec Gérard Dousseau, chef-soigneur à la Ménagerie du Jardin des Plantes – Éditions Montparnasse

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥♥

Sur le même sujet