Okinawa de Lewis Milestone en DVD et Blu-ray

Un grand classique du film de guerre relatant un des derniers épisodes de la guerre du Pacifique

Le titre original de ce film de 1950 est Halls of Montezuma . Il s’agit de la chanson emblématique des célèbres Marines de l’armée américaine dont la mélodie a été empruntée à Jacques Offenbach*.

Ce film ne fait néanmoins pas l’apologie des Marines et s’attache avant tout à dresser le portrait de plusieurs hommes pendant la Seconde Guerre Mondiale. N’oublions pas qu’en 1930, Lewis Milestone a tourné À l’Ouest Rien de Nouveau , un film pacifiste sur la Guerre de 14-18, vue du côté allemand.

Nous sommes ici sur l’île d’Okinawa, dans le sud-ouest du Japon, au plus fort de la guerre du Pacifique. Les soldats sont la cible de bombardements interrompus. L’ennemi est omniprésent, semblant tout à la fois proche et invisible. Face à la peur, au danger, aux bombes, au stress, les hommes se soudent et se transforment peu à peu en une véritable unité de combattants. À sa tête, le lieutenant Anderson, un professeur de collège dans le civil.

Faire des prisonniers

Leur mission est de faire des prisonniers afin de pouvoir les interroger. En savoir plus sur le dispositif de défense mis en place par les japonais. La bataille d’Okinawa dura de fin mars à juin 1945. Le commandement américain avait choisi ce lieu pour dernière étape avant d’envahir les îles principales du Japon. Persuadés que les troupes alliées passeraient obligatoirement par cet endroit, les japonais développèrent une défense extrêmement sophistiquée.

Un grand film de guerre classique en Technicolor soutenu par une belle brochette d’acteurs. Richard Widmark, dans le rôle du lieutenant Anderson, Karl Malden, Jack Palance et Robert Wagner, dont c’est un des premiers films pour le cinéma, tout comme pour Richard Boone. Les amateurs du genre apprécieront. À noter la qualité de l’éclairage que donne de ce film Patrick Brion.

Film (113’) + Bonus – Okinawa par Patrick Brion, historien du cinéma (22’) – Blu-ray – Filmedia

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥♥

* Les paroles ont été écrites en 1879. Elles font référence à la guerre mexico-américaine où les Marines occupèrent entre autres Mexico et ainsi qu'à une bataille à Tripoli (Libye) lors de la guerre États-Unis d'Amérique-Tripoli (1801-1805). L'air a été emprunté aux Couplets des Hommes d'Armes écrits en 1867 pour la seconde version de l'opéra-bouffe?: Geneviève de Brabant d'Offenbach.

From the halls of Montezuma To the shores of Tripoli’ ,

We fight our countrys battles In the air’, on land, and sea.

First to fight for right and freedom , And to keep our honor clean,

We are proud to claim the title Of United States Marines.

Our flags unfurl’d to every breeze From dawn to setting sun’;

We have fought in every clime and place Where we could take a gun.

In the snow of far-off northern lands And in sunny tropic scenes,

You will find us always on the job - The United States Marines.

Here’s health to you and to our Corps Which we are proud to serve;

In many a strife we’ve fought for life And never lost our nerve.

If the Army and the Navy Ever gaze on Heaven’s scenes,

They will find the streets are guarded By United States Marines.

Sur le même sujet