Precious en DVD et Blu-Ray

Precious rêve de participer à un défilé de mode. Elle rêve aussi de jouer dans un clip musical. Elle rêve d'avoir une vie normale et d'avoir un mec normal

Le problème est que Precious n’a que 16 ans, qu’elle est obèse, que sa mère n’hésite pas à la frapper et qu’elle est enceinte, pour la seconde fois, violée par le compagnon de sa mère.

Alors qu’elle apprend enfin à lire et à écrire, dans une école alternative de New York, un monde nouveau s’offre à elle. Il ne lui était pas possible de suivre un cursus normal quand elle était soumise aux diktats d’une mère alcoolique qui ponctue ses phrases de « fuck » et de « shit » à tout bout de champ.

Dans cette école, elle peut enfin parler, raconter tout ce qui étouffe sa vie. Malgré toutes les humiliations qu’elle subit, Precious veut devenir belle, forte, indépendante, comme toutes les filles qui l’entourent. On se dit, en regardant ce film, que forcément le dénouement final sera heureux tant la volonté affichée de Precious est de relever la tête, de s’en sortir. Mais non, le calvaire de Precious n’est pas terminé.

Ce film indépendant américain, signé par Lee Daniels, a connu un énorme succès, notamment outre-Atlantique et a remporté pas moins de 13 récompenses alors que son sujet pouvait nous faire craindre le pire. Comment ne pas tomber dans le ridicule et le grotesque avec cet amoncellement d’événements. On a envie de dire trop c’est trop ! Néanmoins ce film fonctionne parce que Lee Daniels a évité de tomber dans le mélo, en ayant parfois une approche documentariste du sujet. Il a surtout parfaitement géré et mis en scène toutes ses actrices qui se donnent à fond dans leur rôle respectif.

En premier lieu, il y a Gabourey Sidibe, une amateur, qui incarne à merveille Precious. Elle était étudiante. C’était son premier casting, son premier rôle au cinéma et elle a su interpréter parfaitement toute en émotion et avec humanité ce rôle difficile. Il y a Mo’nique qui joue le rôle de la mère. Elle est connue aux USA, dans un tout autre genre en tant qu’animatrice à la télévision. C’était aussi une première pour elle d’incarner cette femme vulgaire et complètement décrochée de la réalité. Il y a aussi Paula Patton qui joue la professeur de Precious, celle qui va l’obliger à se révéler. N’oublions pas la chanteuse Mariah Carey qui est vraiment très étonnante dans un rôle à contre-emploi celui de Mme Weiss, l’assistante sociale et le musicien Lenny Kravitz, dont c’est le premier film, dans le rôle d’un très sympathique infirmier.

Un véritable film phénomène, sur la conquête de l’espoir. Á découvrir.

Film + Bonus – Interviewes des actrices : Gabourey Sidibe, Mo’nique, Paula Patton et Mariah Carey – Rencontre avant les Oscars avec Gabourey Sidibe, Lee Daniels et Lenny Kravitz – Blu-Ray - Universal

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥♥

Sur le même sujet