Taking Off de Milos Forman en DVD et Blu-Ray

Très étonnant film que celui-ci. Le premier que Milos Forman tourna hors des frontières de l'ex-Tchécoslovaquie où il acquit ses galons de cinéaste.

Milos Forman acquit ses galons de cinéaste. Avec ses trois long-métrages ( L’As de Pique -1963-, Les Amours d’une Blonde -1965- et Au Feu, les Pompiers ! -1967-) il participa, dans les années 60, au renouveau du cinéma de son pays alors sous le joug soviétique.

Cette "nouvelle vague" tchèque avec des cinéastes comme Vera Chytilová, Ivan Passer, Jiri Menzel, Jan Nemec ou Jaromil Jireš connut un grand succès critique à l’étranger, notamment en France. Ils attirèrent ainsi l’attention de producteurs de l’Ouest, comme on disait à cette époque...

Le succès des Amours d’une Blonde permit ainsi à Milos Forman de travailler avec le producteur italien Carlo Ponti sur Au Feu, les Pompiers ! ,même si ce film connut quelques vicissitudes (voir dans les Bonus). Sur ce,

L’occasion lui étant donnée de tourner un film aux Etats-Unis, il part à New York. Il demandera alors à son ami, le scénariste français Jean-Claude Carrière, de participer à l’écriture de ce film.

Nous sommes donc à la fin des années 60. Outre-Atlantique, le mouvement hippie connaît un développement considérable, bouleversant profondément les bases de la tradition américaine, tout en développant une nouvelle forme de culture alternative. Les adolescents ont alors une nette propension à vouloir remettre en question leurs rapports familiaux et nombreux sont ceux qui fuguent.

Jeannie est de ceux-là. Issue de la moyenne bourgeoisie new-yorkaise, elle est partie rejoindre un groupe de jeunes gens rassemblés autour d’idéaux tels que la musique, la libération sexuelle et les drogues douces. Ses parents, Larry et Lynn feront tout pour le retrouver, y compris en adhérant à l’association des parents d’enfants fugueurs.

Un film encore très ... tchèque !

Ce film est étonnant dans sa forme car il n’est absolument pas américain, bien que tourné entièrement à New-York. Il s’agit d’un film tchèque vu au travers le regard d’un anthropologue. Ne prenant pas forcément le parti des adolescents, Milos Forman, qui a près de 40 ans à l’époque et déjà père de famille, nous dresse une galerie de portraits de parents complètement déboussolés par l’attitude leurs enfants. Ils s’inquiètent, s’interrogent et certains finissent par se demander si eux aussi ne pourraient pas profiter plus pleinement de la vie.

Le casting mêlant professionnels et amateurs dresse un portrait savoureux de l’époque et du conflit des générations. Certaines scènes sont d’anthologie, comme quand lors d’une réunion de l’association, on apprend aux parents à fumer un joint... Ou quand Larry apprend que le petit ami hippie de Jeannie a gagné 290 000 $ en droits d’auteur pour les chansons qu’il a écrites. Ce qui représente aujourd’hui plus de 1 600 000 $...

Ce film tourné il y a 40 ans ressemble plus à un documentaire qu’à un film entièrement scénarisé, comme il le fut. Il a néanmoins conservé son aspect satirique, sans perdre de son audace. A déguster.

Film + Bonus : Préface de Luc Lagier – Avant " Taking Off " : Milos Forman en route pour l’Amérique – Deux européens à New-York – Blu-Ray – Carlotta

Film ♥♥♥ Bonus ♥♥♥

Sortie le 23 mars

Sur le même sujet