11 décembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Abdication d'Edouard VIII du Royaume-Uni, naissance de Jean-Louis Trintignant et disparition Edmond de Sélys Longchamps ont eu lieu un 11 décembre...
7

Lié au signe du Sagittaire dans le zodiaque , le 11 décembre est le 345e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 346e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Daniel, Daniella, Danielle, Dany, Damase, Fuscien, Fuscienne, Niel, Nil, Sabin, Victoric ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Tel temps à la Saint Daniel, même temps à Noël", prétend un dicton d’autrefois. La Journée internationale de la montagne et la Fête de la République au Burkina Faso sont également célébrées ce jour-là.

Le jeune roi Edouard VIII du Royaume-Uni abdique un 11 décembre

Le 11 décembre 1936, Edward VIII du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord abdique en faveur de son frère, George VI. Roi depuis le 20 janvier 1936, date à laquelle George V, leur père, a rendu l’âme, il est donc resté moins d’un an sur le trône britannique. Si c’est officiellement son refus de se séparer de la femme dont il est follement épris qui a été la cause de son départ prématuré, l’engagement politique par trop prononcé du monarque envers le nazisme en est plus certainement la raison véritable.

Jean-Louis Trintignant, homme du cinéma français , voit le jour un 11 décembre

Né le 11 décembre 1930, à Piolenc dans le département du Vaucluse (France), Jean-Louis Trintignant est un acteur, réalisateur, auteur et scénariste du cinéma français. Il a notamment participé au tournage de :

  • Et Dieu… créa la femme de Roger Vadim (1956)
  • Un homme et une femme de Claude Lelouch (1966)
  • L’homme qui ment d’Alain Robbe-Grillet (1967)
  • Z de Costa-Gavras (1968)
  • Le mouton à 5 pattes de Michel Deville (1974)
  • Flic Story de Jacques Deray (1975)
  • L’argent des autres de Christian de Chalonge (1978)
  • Malvil de Christian de Chalonge (1980)
  • Boulevard des assassins de Baramy Tioulong (1982)
  • Merci la vie de Bertrand Blier (1991)
  • Regarde les hommes tomber de Jacques Audiard (1994)
  • Ceux qui m’aiment prendront le train de Patrice Chéreau (1997)

Edmond de Sélys Longchamps, spécialiste de l’étude animale, disparaît un 11 décembre

Né le 25 mai 1813, à Paris (capitale de la France) et mort le 11 décembre 1900, à Liège (Belgique), le baron Edmond de Sélys Longchamps est un homme politique, un entomologiste (étude des insectes), un ornithologue (étude des oiseaux ) et un mammalogiste (étude des mammifères) issu de la noblesse belge. Politicien d'importance de la jeune Belgique, il a été député, sénateur, puis vice-président et enfin président du Sénat belge. Il est particulièrement connu et reconnu pour ses études animalières de la classe des insectes (notamment les odonates : libellules et autres demoiselles, ainsi que les névroptères : insectes dont les larves sont aquatiques), de la classe des oiseaux (collections de plus de 3000 espèces d’oiseaux dont l’étourneau de Bourbon et le grand pingouin aujourd’hui disparus) et de la classe des mammifères.

Sur le même sujet