12 mars : un jour, un événement, une naissance, un décès

"Marche du sel" en Inde, naissance du champion cycliste Louison Bobet et mort de Lazare Ponticelli, dernier poilu, ont eu lieu un 12 mars...
9

Associé au signe des poissons dans le zodiaque , le 12 mars est le 71e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 72e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Bodmaël, Fina, Justine, Maximilian, Maximiliane, Maximilien, Maximilienne, Paul-Aurélien, Pol, Polig, Tanguy, Théophane, Tiffanie, Tiphaine ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Le jour de Saint Pol, l'hiver se rompt le col", prétend un dicton d’autrefois. La Journée internationale contre la cybercensure, le Jour du blason national en Argentine (Día del Escudo Nacional), le Jour de l’indépendance à l’île Maurice et Grækarismessa (Jour qui marque le retour de l’oiseau national) aux îles Féroé sont également célébrés ce jour-là.

Gandhi invite ses compatriotes à marcher jusqu’à la mer afin d’y prélever le sel un 12 mars

Le 12 mars 1930, de manière à obtenir pour l’Inde (Empire britannique de l’époque) un statut d’autonomie semblable à celui accordé au Canada et à l’Australie, Le Mahatma Gandhi (1869-1948) invite ses compatriotes à se rendre au bord de la mer afin d’y recueillir du sel. Cette nouvelle campagne de désobéissance pacifique et civile appelée "marche du sel" incite les indiens à violer la loi britannique. En effet, le sel fait alors l’objet d’un monopole d’Etat et, en conséquence, est soumis à l’impôt.

Après avoir effectué 350 km de route à travers le pays, Gandhi arrive enfin en bordure de l’océan Indien et, devant la presse et des milliers de ses partisans présents sur les lieux, ramasse une poignée de sel en guise de provocation à l’encontre du pouvoir colonial en place. Moins de 2 mois plus tard, le 5 mai plus précisément, le vice-roi des Indes ordonne son arrestation. Cependant, le Mahatma a atteint son objectif et marqué de précieux points en faveur de l’indépendance.

Louison Bobet, champion français de cyclisme, voit le jour un 12 mars

Né le 12 mars 1925 à Saint-Méen-le-Grand, dans le département de l’Ille-et-Vilaine (France), et mort le 13 mars 1983 à Biarritz, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, Louis Bobet, dit Louison Bobet, était un champion de cyclisme de nationalité française. Surnommé "le Boulanger de Saint-Méen", il a, au cours de sa carrière sportive, notamment remporté les épreuves suivantes:

  • Le Championnat de France amateur en 1946
  • Le Circuit des Bouches de la Seine en 1947
  • Le Critérium des As en 1949, 1950, 1953 et 1954
  • Le Championnat de France cyclisme sur route en 1950 et 1951
  • Le titre de meilleur grimpeur du Tour d’Italie en 1951
  • Bordeaux-Paris en 1951
  • Milan-San Remo en 1951
  • Le Tour de Lombardie en 1951
  • Le Tour des Flandres en 1951
  • Le Critérium national en 1951 et 1952
  • Le Grand-Prix des Nations en 1952
  • Le Tour de France 1953, 1954 et 1955 (meilleur grimpeur en 1950)
  • Le Championnat du monde sur route en 1954
  • Le Critérium du Dauphiné libéré en 1955
  • Le Tour du Luxembourg en 1955
  • Paris-Roubaix en 1956

Lazare Ponticelli, dernier vétéran français de la Première Guerre mondiale, est mort un 12 mars

Né le 7 décembre 1897, à Bettola, une commune de la province de Plaisance dans la région Emilie-Romagne (Italie), et mort le 12 mars 2008, au Kremlin-Bicêtre, dans le département du Val-de-Marne (France), Lazzaro Ponticelli, dit Lazare Ponticelli, a été le dernier vétéran français de la Première Guerre mondiale. Disparu à l’âge de 111 ans, il a également été durant quelques temps, le doyen des Français.

NB: les autres jours de l’année sont également disponibles (à partir du 7 août)

Sur le même sujet