16 mars : un jour, un événement, une naissance, un décès

Marée noire en Bretagne (échouage de l'Amoco Cadiz), naissance de l'actrice Isabelle Huppert et mort de Baudouin IV de Jérusalem ont eu lieu un 16 mars...

Associé au signe des poissons dans le zodiaque , le 16 mars est le 75e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 76e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Aribert, Bénédicte, Christodule, Cybèle, Enored, Eusébie, Héribert, Ysoline ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Quand mars se déguise en été, avril prend ses habits fourrés", prétend un dicton d’autrefois. Aucune journée ou fête nationale ou internationale n’est célébrée ce jour-là.

L’Amoco Cadiz s’échoue et est à l’origine d’une désastreuse marée noire en Bretagne un 16 mars

Le 16 mars 1978, l’Amoco Cadiz, un pétrolier dit supertanker, s’échoue au large des côtes bretonnes, à quelques encablures du village de Portsall (nord-ouest du département du Finistère). Dès lors, s’ensuit une marée noire qui s’inscrit parmi les plus graves catastrophes écologiques de l’histoire des hommes.

Construit en 1974, ce pétrolier mesure 330 mètres de long, peut transporter 234 000 tonnes de pétrole lourd et navigue sous pavillon libérien. Il a été affrété par la compagnie américaine Amoco Transport, une filiale de la Standard Oil.

Isabelle Huppert, grande dame du cinéma français, voit le jour un 16 mars

Née le 16 mars 1953, à Paris (capitale de la France), Isabelle Anne Madeleine Huppert est une actrice de nationalité française. On a notamment pu admirer tout son talent d'interprète dans les films suivants:

  • Les Valseuses (1974) de Bertrand Blier
  • Dupont Lajoie (1975) d’Yves Boisset
  • La Dentellière (1976) de Claude Goretta
  • Violette Nozière (1978) de Claude Chabrol
  • Loulou (1980) de Maurice Pialat
  • Coup de torchon (1981) de Bertrand Tavernier
  • La femme de mon pote (1983) de Bertrand Blier
  • La Garce (1984) de Christine Pascal
  • Une affaire de femmes (1988) de Claude Chabrol
  • Madame Bovary (1991) de Claude Chabrol
  • La Cérémonie (1994) de Claude Chabrol
  • Les Palmes de M. Schutz (1996) de Claude Pinoteau
  • Saint-Cyr (1999) de Patricia Mazuy
  • Merci pour le chocolat (2000) de Claude Chabrol
  • La pianiste (2000) de Michael Haneke
  • Huit Femmes (2001) de François Ozon
  • La vie promise (2001) d’Olivier Dahan
  • Les sœurs fâchées (2004) d’Alexandre Leclère
  • Gabrielle (2005) de Patrice Chéreau
  • L’ivresse du pouvoir (2006) de Claude Chabrol
  • Un barrage contre le Pacifique (2009) de Rithy Panh
  • Villa Amalia (2009) de Benoît Jacquot

Baudouin IV le Lépreux, roi de Jérusalem de 1174 à 1185, trouve la mort un 16 mars

Né en 1161 et mort le 16 mars 1185, Baudouin IV de Jérusalem, dit Baudouin le Lépreux, a été roi de Jérusalem de 1174 à 1185. Fils du roi Amaury Ier de Jérusalem (1136-1174) et d’Agnès de Courtenay (1133-1184 ou 1185), il est monté sur le trône à l’âge de 13 ans et, tout au long de son règne, a été confronté aux armées musulmanes de Saladin (1138-1193).

Atteint de la lèpre dès l’adolescence, il est cependant parvenu, malgré la maladie, à maintenir son royaume à flot. Très respecté des siens comme de ses ennemis (Saladin porta le deuil du jeune monarque après sa disparition prématurée), il s’est éteint terrassé par le mal qui le rongeait à seulement 24 ans.

Moins de trois ans après sa mort, le 2 octobre 1187, les musulmans se sont emparés de Jérusalem et ont dès lors mis fin à cette mainmise des chrétiens sur la Terre Sainte (région, du point de vue des chrétiens, où Jésus-Christ est né et a vécu).

NB: les autres jours de l’année sont également disponibles (à partir du 7 août)

Sur le même sujet