16 novembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Arrestation de l'empereur inca Atahualpa, naissance de l'empereur romain Tibère et disparition du clown Achille Zavatta ont eu lieu un 16 novembre...
14

Lié au signe du Scorpion dans le zodiaque, le 16 novembre est le 320e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 321e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Daisy, Edmond, Emilion, Greta, Gretel, Levi, Magali, Margaret, Margot, Marguerite, Marjorie Matthieu (pour les Eglises d’Orient), Mégane, Otmar, Peggy, Perle ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Brouillard en novembre, l’hiver sera tendre",prétend un dicton d’autrefois. La Journée internationale de la tolérance et la Journée nationale de la mer au Portugal sont également célébrées ce jour-là.

L’empereur inca Atahualpa est arrêté par Francisco Pizarro un 16 novembre

Le 16 novembre 1532, l’empereur inca Atahualpa se rend, à l’invitation du conquistador espagnol Francisco Pizarro, dans le village de Cajamarca (au nord du Pérou actuel). En venant à la rencontre des Européens, il espère obtenir leur appui dans la lutte qui l’oppose à son frère Huascar. Mais les Espagnols ont un autre dessein : le leur.

Venu au rendez-vous en habit d'apparat et désarmé, Atahualpa est accompagné d’une bonne partie de sa cour et de son armée (composée de pas moins de 30 000 hommes et femmes). Ignorant qu’il entre dans une nasse qui va bientôt se refermer sur lui, le "Fils du Soleil" se présente face aux conquistadors non sans un rien de prétention. L’entrevue à peine commencée, tandis que l’empereur jette à terre une bible qui lui a été tendue par un prêtre, le signal de se ruer sur les Incas est donné par Pizarro.

Jaillissant des maisons où ils étaient retranchés, les Espagnols armés fondent alors sur les visiteurs qui, pris de panique, tentent d’échapper à l’attaque. Mais les rues étroites et astucieusement obstruées du village ne leur permettent pas de fuir et bon nombre d'entre eux sont abattus ou piétinés tant par les chevaux des conquistadors que par l’incontrôlable flot d’une foule folle. Rapidement arrêté, Atahualpa n’a pas encore conscience qu’il est en train d’assister aux dernières heures d’un monde dont il se pensait le maître incontestable.

L’empereur romain Tibère voit le jour un 16 novembre

Né le 16 novembre 42 avant Jésus-Christ, à Rome (capitale actuelle de l’Italie) et mort le 16 mars 37 après Jésus-Christ, à Misène (port militaire romain qui se situe aujourd’hui sur le territoire de la commune italienne de Bacoli, dans la province de Naples), Tiberius Claudius Nero, dit Tibère, est le deuxième empereur romain (entre l’an 14 et l’an 37). Issu de la dynastie Julio-Claudienne, il a succédé à l’empereur Auguste, son père adoptif. Durement critiqué par les historiens antiques, il a cependant été un dirigeant empreint de sagesse qui, grâce à d’importantes réformes économiques et politiques, a permis d’asseoir les acquis territoriaux de la Rome antique. Après sa disparition, le sinistre Caligula lui a succédé.

Le clown Achille Zavatta disparaît un 16 novembre

Né le 6 mai 1915, à la Goulette (Tunisie) et mort le 16 novembre 1993, à Ouzouer-des-Champs dans le Loiret (France), Achille Zavatta était un artiste de cirque. Clown inoubliable, il a également été acrobate, trapéziste, voltigeur, dompteur et musicien (trompette, saxophone et tambour). Il a aussi tourné dans quelques films notoires : Elena et les hommes de Jean Renoir (1955), Trapèze de Carol Reed (1956), La jument verte de Claude Autant-Lara (1959) et La Grande Maffia de Philippe Clair (1971).

Sur le même sujet