17 décembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Première de "Fantasia 2000", naissance de Jean-Claude Drouot alias "Thierry la Fronde", et disparition de Jacques Fouroux ont eu lieu un 17 décembre...

Lié au signe du Sagittaire dans le zodiaque , le 17 décembre est le 351e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 352e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Gaël, Judicaël, Amélie, Begge, Briac, Lazare, Olympe, Olympia, Wivine ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Souvent, quand Saint-Lazare appelle le froid, il n’en reste pas" prétend un dicton d’autrefois. Aucune journée ou fête nationale ou internationale n’est célébrée ce jour-là.

La première de « Fantasia 2000 » a eu lieu à New York un 17 décembre

Le 17 décembre 1999, à New York (Etats-Unis), 58 ans après la sortie de Fantasia en 1940, les Studios Disney proposent un nouveau volet de courts-métrages d’animation illustrant de célèbres morceaux de la musique classique. Ce dessin animé est intitulé Fantasia 2000 et se compose de sept nouvelles réalisations et de la reprise de L’apprenti sorcier de Paul Dukas (thème déjà présent dans le Fantasia de 1940). Réorchestrés et dirigés par James Levine, les œuvres sont interprétées par l’Orchestre symphonique de Chicago. Fantasia 2000 anime :

  • Le 1er mouvement de la Cinquième symphonie de Ludwig van Beethoven
  • Les pins de Rome d’Ottorino Respighi
  • La Rhapsody in blue de George Gershwin
  • Le Concerto pour piano n° 2 de Dimitri Chostakovitch
  • Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns
  • L’Apprenti sorcier de Paul Dukas
  • Le Pomp and Circumstance (Marche n° 1 à 4) de sir Edward Elgar
  • L’Oiseau de feu (version 1919) d’Igor Stravinski

Jean-Claude Drouot alias « Thierry la Fronde » voit le jour un 17 décembre

Né le 17 décembre 1938, à Lessines (Belgique), Jean-Claude Drouot est un acteur belge. Il a notamment été l’interprète des personnages de « Thierry la Fronde », de « Robert Mazoyer » dans Les gens de Mogador et de « Gaston Phébus ».

Du 3 novembre 1963 au 2 mars 1966, la première chaîne de l’ORTF diffuse une série télévisée française de 52 épisodes de 30 minutes dont le titre générique est Thierry la Fronde . C’est l’histoire d’un jeune seigneur solognot, « Thierry de Janville », qui, durant la guerre de Cent Ans, combat l’envahisseur anglais et se donne pour mission de délivrer Jean II de France dit Jean II le Bon (1319-1364), son roi. Trahi par l’un des siens, il est bientôt contraint à devenir un hors-la-loi et part se réfugier au cœur de la forêt où il est rejoint par un cercle restreint de compagnons. Son arme de prédilection étant la fronde, « Thierry de Janville » devient alors « Thierry la Fronde ».

Jacques Fouroux, le « Napoléon » du rugby français, disparaît un 17 décembre

Né le 24 juillet 1947, à Auch dans le département du Gers (France) et mort le 17 décembre 2005, dans cette même préfecture gersoise, Jacques Fouroux a été l’un des plus talentueux demis de mêlée de l’équipe de rugby du XV de France. En tant que joueur, il a notamment été 28 fois sélectionné en équipe de France (dont 21 sélections en tant que capitaine de 1972 à 1977) et décroché un Grand Chelem en 1977. En tant qu’entraîneur du XV de France, il a remporté à six reprises le Tournoi des Cinq nations en 1981, 1983, 1986, 1987, 1988 et 1989 (dont deux fois le Grand Chelem en 1981 et 1987) et a été finaliste de la première Coupe du monde de rugby en 1987.

Sur le même sujet