18 février : un jour, un événement, une naissance, un décès

Découverte de la planète naine Pluton, naissance du cinéaste Milos Forman et mort de l'artiste italien Michel-Ange ont eu lieu un 18 février...

Lié au signe du Verseau dans le zodiaque , le 18 février est le 49e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Bernadette, Flavien (également fêté le 16 février), Légonce, Nadine, Riwan, Siméon ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "A la Sainte Bernadette, le soleil est souvent de la fête", prétend un dicton d’autrefois. La Fête de l’Indépendance en Gambie est également célébrée ce jour-là.

Pluton, planète naine de notre système solaire, est découverte un 18 février

Découverte par l’astronome américain Clyde Tombaugh, le 18 février 1930, Pluton a longtemps été considérée comme la neuvième planète de notre système solaire. Classée parmi les planètes naines (la plus grosse de toutes celles répertoriées au sein de notre système solaire) depuis 2006, elle demeure le premier objet transneptunien (au-delà de l’orbite de Neptune) observée par un être humain. Appartenant à la ceinture de Kuiper (zone de notre système solaire s’étendant au-delà de l’orbite de Neptune), Pluton fait 2300 km de diamètre. Pour aider à la comparaison, celui de la Terre fait, pour sa part, un peu plus de 12 750 km, et celui de la Lune : 3474 km.

Milos Forman, cinéaste américain, voit le jour un 18 février

Né le 18 février 1932, à Cáslav, en Bohême centrale (République tchèque actuelle), Jan Tomáš Forman, dit Miloš Forman, est un professeur de cinéma, un scénariste et un réalisateur américain d’origine tchécoslovaque. Il est notamment à l’origine des films suivants :

  • L’As de pique (1963)
  • Les Amours d’une blonde (1965)
  • Au feu les pompiers ! (1967)
  • Taking Off (1971)
  • Vol au-dessus d’un nid de coucou (1975)
  • Hair (1979)
  • Ragtime (1981)
  • Amadeus (1984)
  • Valmont (1989)
  • Larry Flynt (1996)
  • Man on the Moon (1999)
  • Les Fantômes de Goya (2006)

Michel-Ange, artiste italien de la Renaissance, disparaît un 18 février

Né le 6 mars 1475, au château de Caprese, au nord d’Arezzo en Toscane (Italie actuelle), et mort le 18 février 1564, à Rome (capitale de l’Italie actuelle), Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni, dit Michel-Ange, était un peintre, un sculpteur, un poète et un architecte italien de la Renaissance. Il est notamment à l’origine des œuvres suivantes :

  • La Vierge à l’escalier (vers 1491), sculpture en bas-relief sur marbre (Casa Buonarroti de Florence – Italie)
  • Bacchus (1496-1497), sculpture en marbre (Museo Nazionale del Bargello de Florence – Italie)
  • La Pietà (1499), sculpture en marbre (Basilique Saint-Pierre de Rome – Italie)
  • Mise au tombeau (vers 1500-1501), tableau inachevé a tempera avec reprises à l’huile (National Gallery de Londres – Royaume-Uni)
  • David (1501), sculpture en marbre (Galerie de l’Académie de Florence – Italie)
  • La Sainte Famille à la tribune , dite Tondo Doni (1504) tableau a tempera avec reprises à l’huile (Gallérie des Offices de Florence – Italie)
  • La Vierge de Bruges (1504), sculpture en marbre (église Notre-Dame de Bruges – Belgique)
  • La Bataille de Cascina (1504), fresque inachevée dont l’étude est aujourd’hui - copie réalisée par Aristolete de Sangallo (Palazzo Vecchio de Florence – Italie)
  • Voûte de la chapelle Sixtine (1508-1512), fresque en neuf tableaux inspirés de la Genèse (Vatican)
  • Moïse (vers 1513-1515), sculpture en marbre du tombeau de Jules II (Basilique Saint-Pierre-aux-Liens de Rome – Italie)
  • L’Esclave rebelle (1513-1516), sculpture en marbre initialement destinée au tombeau de Jules II (Musée du Louvre de Paris – France)
  • L’Esclave mourant (1513-1516), sculpture en marbre initialement destinée au tombeau de Jules II (Musée du Louvre de Paris – France)
  • Le Génie de la Victoire (vers 1532-1534), sculpture en marbre initialement destinée au tombeau de Jules II (Palazzo Vecchio de Florence – Italie)
  • Le Martyre de saint Pierre (vers 1546-1550), fresque (chapelle Paolina –Vatican)
  • La Conversion de saint Paul (1542-15550), fresque (chapelle Paolina –Vatican)

Sur le même sujet