2 décembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Sacre de Napoléon, victoire à Austerlitz, naissance de la tenniswoman Monica Selles et disparition de Philippe d'Orléans ont eu lieu un 2 décembre...

Lié au signe du Sagittaire dans le zodiaque , le 2 décembre est le 336e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 337e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Viviane, Aurélie, Eusèbe, Habacuc, Hippolyte, Jan, Jessy, Jessica, Marcel, Maxime, Pauline, Victoire ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Temps clair à la Sainte Viviane, temps clair pendant quarante jours et une semaine", prétend un dicton d’autrefois. La Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage, la Fête nationale au Laos et aux Emirats arabes unis sont également célébrées ce jour-là.

Napoléon est sacré empereur et remporte la bataille d’Austerlitz un 2 décembre

Immortalisé par le peintre Jacques-Louis David (1748-1825), le sacre de Napoléon (1769-1821) a lieu le 2 décembre 1804 en la cathédrale Notre-Dame de Paris (Ile de la cité - France). Convié par le futur empereur des Français, le pape Pie VII (1742-1823) assiste à la cérémonie qu’il se contente de bénir. En effet, de manière à se distinguer des rites de l’Ancien Régime, le nouveau monarque tient à se poser lui-même la couronne sur la tête. Peu après, c’est également lui qui sacre Joséphine (1763-1814) impératrice.

Le 2 décembre 1805 , un an jour pour jour après le sacre, Napoléon remporte une grande bataille non loin du petit village d’Austerlitz. Confronté aux troupes des empereurs d’Autriche et de Russie (la bataille d’Austerlitz est également appelée la bataille des trois empereurs), il organise sa stratégie autour du plateau de Pratzen qu’il fait d’abord mine d’abandonner. Trop sûrs d’eux en raison de leur supériorité numérique, Russes et Autrichiens se ruent dans la brèche où le piège tendu ne tarde pas à se refermer. Quelques bonnes charges menées par la cavalerie de Joachim Murat finissent par avoir raison des deux armées en complète débandade. C’est alors qu’un soleil radieux illumine le ciel comme s’il voulait saluer tant le premier anniversaire du sacre que cette prestigieuse victoire française.

Monica Seles , championne de tennis, voit le jour un 2 décembre

Née le 2 décembre 1973, à Novi Sad (actuelle Serbie), Monica Seles est une joueuse de tennis de l’ex-Yougoslavie. Gauchère, elle effectue ses revers à deux mains. Au cours de sa carrière sportive, elle a remporté 53 titres en simple dont neuf tournois du Grand Chelem (quatre Open d’Australie, trois Roland Garros et deux US Open ), trois Masters, deux Fed Cups, une Hopman Cup et une médaille de bronze obtenue aux Jeux olympiques de Sydney (Australie) en 2000. Elle a également décroché six titres en double. En avril 1993 à Hambourg (Allemagne), elle est poignardée dans le dos par un spectateur déséquilibré. Elle revient cependant à la compétition après quelque 28 mois d’absence.

Philippe d’Orléans, régent de France, disparaît un 2 décembre

Né le 2 août 1674, à Saint-Cloud (actuellement dans les Hauts-de-Seine - France) et mort le 2 décembre 1723, à Versailles (actuellement dans les Yvelines - France), Philippe d’Orléans, dit le Régent, est le petit-fils de Louis XIII et le neveu de Louis XIV . Duc de Chartres, d’Orléans (à partir de 1701), de Valois, de Nemours et de Montpensier, il a notamment été régent du royaume de France durant la minorité du roi Louis XV ( 2 septembre 1715 au 15 février 1723) et ministre principal de ce dernier du 11 août 1723 au 2 décembre 1723. C’est alors la première fois dans l’histoire de la monarchie française qu’un petit-fils de France est investi d’une telle charge.

Sur le même sujet