23 novembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Jean Jaurès et André Malraux entrent au Panthéon, naissance de Francis Cabrel et disparition du comédien Philippe Noiret ont eu lieu un 23 novembre...
7

Premier jour lié au signe du Sagittaire dans le zodiaque , le 23 novembre est le 327e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 328e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Clément, Clémentine, Colomban, Félicité, Lucrèce, Phalier, Rachilde, Séverin, Trond ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Saint Clément montre rarement visage avenant", prétend un dicton d’autrefois. La Fête de la Saint Georges en Géorgie est également célébrée ce jour-là.

Jean Jaurès et André Malraux entrent au Panthéon un 23 novembre

Le 23 novembre 1924, Jean Jaurès, né le 3 septembre 1859, à Castres (Tarn) et mort assassiné le 31 juillet 1914, à Paris (capitale française), entre au Panthéon. Orateur et parlementaire socialiste, il a été, en France, le dernier rempart dressé face au "va-t-en-guerre" de la Première Guerre mondiale . Dès après sa tragique disparition, la folie l’emporte sur la raison.

72 ans plus tard, André Malraux, né le 3 novembre 1901, à Paris (capitale française) et mort le 23 novembre 1976, à Créteil (Val-de-Marne), est également invité par la République à rejoindre le palais des Grands Hommes (à l’occasion du vingtième anniversaire de sa disparition). Auteur de La condition humaine et de L’espoir , le ministre de la Culture du général de Gaulle (1959-1969) avait, le 19 décembre 1964, fait l’éloge de Jean Moulin peu avant que ses cendres fussent, elles aussi, transférées dans le temple de la montagne Sainte-Geneviève.

Francis Cabrel, artiste de la chanson française, voit le jour un 23 novembre

Né le 23 novembre 1953, à Agen (Lot-et-Garonne), Francis Cabrel est un auteur-compositeur-interprète français. Il est notamment le créateur des chansons :

  • Petite Marie (1977)
  • Je l’aime à mourir (1979)
  • C’était l’hiver (1979)
  • L’encre de tes yeux (1980)
  • Je pense encore à toi (1980)
  • Carte postale ( 1981)
  • Répondez-moi (1981)
  • Question d’équilibre (1983)
  • Encore et encore (1985)
  • C’est écrit (1989)
  • Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai (1984)
  • Bonne nouvelle (2004)
  • La robe et l’échelle (2008)
  • Le chêne liège (2008)

Philippe Noiret, comédien et acteur français, disparaît un 23 novembre

Né le 1er octobre 1930, à Lille (Nord) et mort le 23 novembre 2006, à Paris (capitale de la France), Philippe Pierre Fernand Noiret est un comédien de théâtre et un acteur français de cinéma. Il a notamment été à l’affiche des films :

  • Zazie dans le métro de Louis Malle (1960)
  • Alexandre le bienheureux d’Yves Boisset (1968)
  • La grande bouffe de Marco Ferreri (1973)
  • L’horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier (1974)
  • Que la fête commence de Bertrand Tavernier (1975)
  • Le vieux fusil de Robert Enrico (1975)
  • Le juge et l’assassin de Bertrand Tavernier (1976)
  • Un taxi mauve d’Yves Boisset (1977)
  • Coup de torchon de Bertrand Tavernier (1981)
  • Fort Sagane d’Alain Corneau (1984)
  • Les ripoux de Claude Zidi (1984)
  • Masques de Claude Chabrol (1987)
  • Les lunettes d’or de Giuliano Montaldo (1987)
  • Cinéma Paradisio de Giuseppe Tornatore (1989)
  • La vie et rien d’autre de Bertrand Tavernier (1989)
  • Uranus de Claude Berri (1990)
  • J’embrasse pas d’André Téchiné (1991)
  • Les palmes de M. Schutz de Claude Pinoteau (1997)

Sur le même sujet