24 décembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

L'attentat contre Napoléon rue Saint-Nicaise, la naissance de Louis Jouvet et la disparition du navigateur Vasco de Gama ont eu lieu un 24 décembre...

Lié au signe du Capricorne dans le zodiaque , le 24 décembre est le 358e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 359e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Adèle, Charbella, Delphin, Noémie, Tacia, Vénérand ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Beau temps à la Sainte Adèle est un cadeau du ciel", prétend un dicton d’autrefois. Le réveillon de la fête de Noël est également célébré ce jour-là dans de nombreux pays de tradition chrétienne.

Bonaparte, Premier consul de France, est visé par un attentat un 24 décembre

Le 24 décembre 1800, tandis qu’il se rend à l’Opéra, Napoléon Bonaparte, Premier consul de France depuis le coup d’Etat du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799), échappe à l’explosion d’une bombe placée sur le parcours de son cortège, rue Saint-Nicaise. Premier attentat à la voiture piégée de l’histoire, il est l’œuvre d’une poignée de conjurés royalistes bien décidés à éliminer le nouveau maître de la France. Cet événement est également connu sous le nom de « conspiration de la machine infernale » en raison de l’engin utilisé : un tonneau rempli de poudre et cerclé de fer dont la mise à feu a été déclenchée à distance grâce à une ficelle reliée à une carabine à canon scié et tirée par un des terroristes au moment opportun. Bien qu’il ait été manqué, l’attentat est dévastateur et fait tout de même 22 morts et une centaine de blessés.

Louis Jouvet, génial acteur français, voit le jour un 24 décembre

Né le 24 décembre1887, à Crozon dans le département du Finistère (France) et mort le 16 août 1951, à Paris (capitale de la France), Louis Jouvet a été acteur, metteur en scène et directeur de théâtre, ainsi que professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Au cinéma, on a pu notamment l’admirer dans :

  • Topaze de Louis Gasnier (1932)
  • Knock de Louis Jouvet et Roger Goupillières (1933)
  • Les Bas-Fonds de Jean Renoir (1936)
  • U n Carnet de ba l de Julien Duvivier (1937)
  • Drôle de drame de Marcel Cané (1937)
  • Entrée des artistes de Marc Allégret (1938)
  • Hôtel du Nord de Marcel Cané (1938)
  • La Charrette fantôme de Julien Duvivier (1939)
  • Volpone de Maurice Tourneur (1940)
  • Les Amoureux sont seuls au monde d’Henri Decoin (1947)
  • Quai de Orfèvres d’Henri-Georges Clouzot (1947)
  • Knock de Guy Lefranc (1951)

Vasco de Gama, navigateur portugais, disparaît un 24 décembre

Né vers 1469 à Sines, municipalité du Portugal située dans le district de Setubal et la région de l’Alentejo, et mort le 24 décembre 1524, dans la principauté de Cochin, située dans l’actuel Etat du Kerala en Inde, Vasco de Gama est un navigateur portugais. Issu d’une famille noble du Portugal, il est le premier Européen à s’être rendu aux Indes par voie maritime. Pour parvenir à cet exploit, il a contourné le continent africain par le Sud en doublant le cap de Bonne-Espérance (promontoire rocheux situé sur la côte atlantique de l’Afrique du Sud).

Sur le même sujet