24 février : un jour, un événement, une naissance, un décès

Abdication de Louis-Philippe et avènement de la IIe République, naissance d'Alain Prost et mort du cuisinier Bernard Loiseau ont eu lieu un 24 février...

Associé au signe des poissons dans le zodiaque , le 24 février est le 55e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Ethelbert, Flavien, Iseline, Modeste, Prétextat ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "A la Saint Modeste, repique tes choux, s’il t’en reste", prétend un dicton d’autrefois. Le Jour de l’indépendance en Estonie, le Jour du drapeau au Mexique et le Dragobete (équivalent de la Saint Valentin) en Roumanie sont également célébrés ce jour-là.

Louis-Philippe Ier cède la place à la IIe République française un 24 février

Le 24 février 1848, le roi des Français, Louis-Philippe Ier (1773-1850) abdique en faveur de son petit-fils, l’éventuel Louis-Philippe II. Cependant, se pliant ainsi aux exigences de l’opinion publique, l’Assemblée nationale proclame finalement la IIe République. Le nouveau régime républicain va perdurer jusqu’au 2 décembre 1852, date à laquelle Louis-Napoléon Bonaparte (1808-1873) est sacré empereur des Français et prend dès lors le nom de Napoléon III (Second Empire). Premier président de la République française, il est le neveu de l’empereur Napoléon Ier (1769-1821) et a été élu au suffrage universel masculin le 11 décembre 1848. Peu auparavant, le 27 avril 1848, la IIe République française voit, sous l’impulsion de Victor Schœlcher (1804-1893), le décret de l’abolition de l’esclavage sur l’ensemble des territoires de ses colonies être signé par Alphonse de Lamartine (1790-1869).

Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, voit le jour un 24 février

Né le 24 février 1955, à Lorette, dans le département de la Loire (France), Alain Prost est un pilote automobile français. Quadruple champion du monde de Formule 1, celui qui est encore surnommé "le professeur" a couru en Formule 1 au sein de quatre écuries : McLaren en 1980 (McLaren-Ford), de 1984 à 1987 (McLaren-TAG) et de 1988 à 1989 (McLaren-Honda), Renault de 1981 à 1983, Ferrari de 1990 à 1991 et Williams en 1993 (Williams-Renault). De 1997 à 2001, il fait son retour dans le paddock avec l’équipe Prost Grand Prix qui, bien que n’ayant pas démérité, n’a toutefois pas obtenu les résultats escomptés.

Bernard Loiseau, grand cuisinier parmi les grands de la cuisine, est mort un 24 février

Né le 13 janvier 1951, à Chamalières dans le département du Puy-de-Dôme (France), et mort le 24 février 2003, à Saulieu dans le département de la Côte-d’Or (France), Bernard Loiseau a été l’un des plus grands cuisiniers et restaurateurs français de la seconde moitié du XXe siècle. Bénéficiant d’une réputation mondiale à toutes épreuves au cours des années 1980 et 1990 (Trois étoiles au Guide Michelin et 19/20 au Gault-Millau), il a grandement contribué à maintenir les couleurs de la gastronomie française hissées au plus haut de leur hampe.

NB: les autres jours de l’année sont également disponibles (à partir du 7 août)

Sur le même sujet