25 février : un jour, un événement, une naissance, un décès

Rencontre entre Jeanne d'Arc et le futur Charles VII à Chinon, naissance de Charles Quint et mort du joueur de rugby Jean Prat ont eu lieu un 25 février...

Associé au signe des poissons dans le zodiaque , le 25 février est le 56e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Adeltrude, Calixte, Gerland, Roméo, Taraise ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "S’il fait sec et chaud à la Saint Roméo, garde du foin pour tes chevaux", prétend un dicton d’autrefois. Le Jour de la puissance populaire aux Philippines et la Fête nationale du Koweït sont également célébrés ce jour-là.

Jeanne d'Arc rencontre le futur Charles VII à Chinon un 25 février

Le 25 février 1429, Jeanne d’Arc rencontre à Chinon (actuel département de l'Indre-et-Loire) le futur roi Charles VII. De manière à tester les affirmations de la jeune fille qui se prétend envoyée par Dieu, le Dauphin se dissimule parmi les hôtes de la Cour réunie dans la grande salle du château. Cependant, au grand étonnement de tous, Jeanne se dirige sans hésiter vers lui. C’est alors qu’elle lui fait part de sa mission divine, mission qui l’enjoint de le mener à Reims afin de le faire sacrer roi de France.

Charles de Habsbourg, maître tant de l’Ancien que du Nouveau monde, voit le jour un 25 février

Né le 25 février 1500, au Prinsenhof de Gand, en Flandres (Belgique actuelle), et mort le 21 septembre 1558, au monastère de Yuste, dans la province espagnole d’Estrémadure (Espagne), Charles de Habsbourg, communément appelé Charles Quint, a été duc de Brabant de 1506 à 1549 sous le nom de Charles II, roi d’Espagne et des colonies espagnoles d’Amérique de 1516 à 1556 sous le nom de Charles Ier, roi des Deux-Siciles de 1516 à 1556 sous le nom de Charles IV, et empereur du Saint-Empire germanique de 1519 à 1556 sous le nom de Charles V (Charles Quint). Maître d’une bonne part de l’Ancien comme du Nouveau monde, il a renoncé au pouvoir et s’est retiré dans un couvent après avoir, durant des années, été contraint de lutter contre les rois François Ier et Henri II de France, le roi Henri VIII d’Angleterre, le réformateur protestant Martin Luther, l’avancée des Turcs en Europe centrale et en Méditerranée, et les révoltes des populations assujetties des Flandres et de l’Allemagne.

Jean Prat, champion du rugby français, est mort un 25 février

Né le 1er aout 1923, à Lourdes, dans le département des Hautes-Pyrénées (France), et mort le 25 février 2005, à Tarbes, la préfecture de ce même département, Jean Prat était un joueur de rugby à XV de nationalité française. Surnommé «Monsieur Rugby», il a été de nombre des grandes premières de l’équipe de France de rugby à XV : première victoire contre le Pays de Galles au Pays de Galles (1948), première victoire contre l’Angleterre en Angleterre (1951), première victoire contre les All Blacks (1954) et première victoire dans le Tournoi des cinq nations (1954 – exploit renouvelé l’année suivante).

Six fois champion de France (1948, 1952, 1953, 1956, 1957 et 1958), deux fois vainqueur de la Coupe de France (1945 et 1946) et trois fois vainqueur du Challenge Yves Dumanoir (1953, 1954 et 1956) avec le FC Lourdes, il a été sélectionné en équipe de France à 51 reprises et a marqué 145 points revêtu du maillot des «Bleus» (capitaine de 1953 à 1955). Entraîneur de cette même équipe de France entre 1963 et 1967, il compte notamment à son palmarès de sélectionneur un nouveau Tournoi des cinq nations gagné en 1967 et une victoire contre l’Afrique du Sud en Afrique du Sud remportée la même année.

NB: les autres jours de l’année sont également disponibles (à partir du 7 août)

Sur le même sujet