26 avril: un jour, un événement, une naissance, un décès

Accident à la centrale de Tchernobyl, naissance de l'acteur Jet Li, et mort de Diane de Poitiers, Favorite du roi Henri II, ont eu lieu un 26 avril...

Associé au signe du Taureau dans le zodiaque , le 26 avril est le 116e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 117e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Alda, Anaclet, Clarence, Espérance, Paschase, Riquier ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Saint Anaclet ferme la porte aux derniers pois", prétend un dicton d’autrefois. La Journée mondiale de la propriété intellectuelle, la Fête nationale ou Fête de l’Union en Tanzanie et la Journée de la langue tatar au Tatarstan sont également célébrées ce jour-là.

La centrale de Tchernobyl fait l’objet d’un grave accident nucléaire un 26 avril.

Le 26 avril 1986, en Ukraine (alors rattachée à l’Union soviétique), un accident nucléaire sans précédent s’est produit à la centrale de Tchernobyl. Premier incident classé au niveau 7 sur l’échelle internationale des événements nucléaires (INES), la catastrophe a, sur place, été à l’origine de nombreux décès dus à une trop forte exposition des victimes aux radiations. A l’époque, un nuage radioactif a survolé l’ensemble de l’hémisphère Nord et a probablement été responsable d’une recrudescence de certains cancers en Europe. En 2011, un deuxième accident d’une importance similaire a, suite à un tsunami dévastateur, également eu lieu à Fukushima, au Japon.

Jet Li, acteur de cinéma singapourien, voit le jour un 26 avril

Né le 26 avril 1963, à Pékin, la capitale de la Chine, Li Lian Jie, dit Jet Li, est un acteur et un producteur de cinéma de nationalité singapourienne. Champion de kung-fu (wushu en mandarin), il a notamment joué dans les films suivants:

  • Born to defense (1986) de Jet Li
  • Dragon fight (1988) de Billy Tang
  • The Master (1989) de Tsui Hark
  • Swordman 2 de Ching Siu-Tung et Stanley Tong
  • Il était une fois en Chine (1991) de Tsui Hark
  • Il était une fois en Chine 2:La secte du lotus blanc (1992) de Tsui Hark
  • Il était une fois en Chine 3: Le tournoi du lion (1993) de Tsui Hark
  • Tai-Chi-Mas ter (1993) de Yuen Woo-Ping
  • First of Legend (1994) de Gordon Chan
  • Dr. Wai (1996) de Ching Siu-Tung
  • L’arme fatale 4 (1998) de Richard Donner
  • Roméo doit mourir (2000) d’Andrzej Bartkowiak
  • Le baiser mortel du dragon (2001) de Chris Nahon
  • Hero (2002) de Zhang Yimou
  • Danny the dog (2005) de Louis Leterrier
  • Le maître d’armes (2006) de Ronny Yu
  • Les seigneurs de la guerre (2007) de Peter Chan
  • La momie: La tombe de l’empereur dragon (2008) de Rob Cohen
  • Expendables: unité spé ciale (2010) de Sylvester Stallone
  • The flying swords of dragon gate (2011) Tsui Hark

Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II de France, trouve la mort un 26 avril

Née le 3 septembre aux alentours de 1500, peut-être en septembre 1499 ou en janvier 1500 selon les sources, et morte le 26 avril 1566, à Anet, dans l’actuel département de l’Eure-et-Loir (France), Diane de Poitiers a été tout à la fois la préceptrice et la maîtresse du roi Henri II (1519-1559). Intelligente et cultivée, d’une remarquable prestance et bénéficiant d’une grande influence sur le jeune monarque, cette femme de haute noblesse était de 20 ans plus âgée que son royal amant. A la mort du roi (mortellement blessé lors d’un tournoi), son épouse, Catherine de Médicis (1519-1589), n’a pas tardé à la faire chasser sans ménagement de la cour. Cependant, probablement reconnaissante envers Diane qui l’a ouvertement soutenue lorsqu’Henri II songeait à la répudier pour stérilité, la reine a permis à cette dernière de se retirer sans connaître ni exil ni destin funeste.

NB: les autres jours de l’année sont également disponibles (à partir du 7 août)

Sur le même sujet