26 février : un jour, un événement, une naissance, un décès

Evasion de Napoléon Ier de l'île d'Elbe, naissance du champion automobile Sébastien Loeb et mort de l'acteur Fernandel ont eu lieu un 26 février...
9

Associé au signe des poissons dans le zodiaque , le 26 février est le 57e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Avertan, Edine, Galeran, Galmier, Nestor, Nestorine, Porphyre, Valborg, Walburge ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Vent fort à la Saint Nestor, bon vin à la Saint Marcellin", prétend un dicton d’autrefois. La Journée mondiale d'action contre l'ordonnance sur les brevets en Inde et le Jour de la libération au Koweït sont également célébrés ce jour-là.

Napoléon Ier s’évade de l’île d’Elbe un 26 février

Le 26 février 1815, Napoléon Ier quitte l’île d’Elbe (plus grande île de l’archipel Toscan – Italie) où il se trouvait en exil depuis près d’un an, et gagne la France par voie maritime. Trois jours plus tard, il débarque sur la plage de l’actuelle station balnéaire de Golfe-Juan (Alpes-Maritimes). Dès lors, les Cent-Jours commencent. Le 20 mars, l’empereur est à Paris. Toutefois, l’ultime coup d’éclat de celui qui a été un temps le maître de l’Europe ne fait pas long feu. Moins de deux mois plus tard, il est vaincu à Waterloo par une coalition armée constituée d’Allemands, de Prussiens, de Hollandais et de Britanniques (bien qu’ils soient alliés à ces derniers, Russes et Autrichiens ne participent cependant pas à la bataille). Quatre jours plus tard, Napoléon Ier abdique pour la seconde fois. Par la suite, il est envoyé en exil à Sainte-Hélène (île volcanique britannique de 122 km2, situé au cœur de l’Atlantique sud) où il meurt en 1821.

Sébastien Loeb, pilote de rallye automobile, voit le jour un 26 février

Né le 26 février 1974, à Haguenau, dans le département du Bas-Rhin (France), Sébastien Loeb est un pilote de rallye automobile de nationalité française. Depuis sa première course disputée en 1999, il a décroché 7 titres de champion du monde WRC consécutifs entre 2004 et 2010. Considéré par nombre d’observateurs comme le plus grand pilote de rallye de tous les temps, le champion alsacien s’est également essayé à d’autres épreuves de la course automobile. En endurance, il a participé à deux reprises aux 24 Heures du Mans en 2005 et 2006. En Formule 1, on a pu le découvrir au volant d’une Renault en 2007 et aux commandes d’une Red Bull-Renault en 2008. En 2008 et 2009, il a également couru quelques épreuves de la Porsche Carrera Cup France et du championnat de France FFSA GT.

Fernandel, grand interprète du cinéma français, est mort un 26 février

Né le 8 mai 1903, à Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône (France), et mort le 26 février 1971, à Paris (capitale de la France), Fernand Joseph Désiré Contandin, dit Fernandel, était un acteur et un chanteur de nationalité française. Il a notamment prêté son grand talent aux films suivants :

  • On purge bien bébé de Jean Renoir (1931)
  • Le Rosier de Madame Husson de Bernard Deschamps (1931)
  • La Gaieté de l’escadron de Maurice Tourneur (1932)
  • Angèle de Marcel Pagnol (1934)
  • François Ier de Christian Jaque (1936)
  • Ignace de Pierre Colombier (1937)
  • Regain de Marcel Pagnol (1937)
  • Le Schpountz de Marcel Pagnol (1938)
  • La Fille du puisatier de Marcel Pagnol (1940)
  • Simplet de Fernandel (1942)
  • Naïs de Raymond Le boursier (1945)
  • Topaze Marcel Pagnol (1951)
  • L’Auberge rouge de Claude Autant-Lara (1951)
  • Le petit monde de Don Camillo de Julien Duvivier (1951)
  • Le retour de Don Camillo de Julien Duvivier (1952)
  • Ali Baba et les 40 voleurs de Jacques Becker (1954)
  • La grande bagarre de Don Camillo de Carmine Gallone (1955)
  • Sénéchal le magnifique de Jean Boyer (1957)
  • La vache et le prisonnier d’Henri Verneuil (1959)
  • Crésus de Jean Giono (1960)
  • Don Camillo monseigneur de Carmine Gallone (1961)
  • La cuisine au beurre de Gilles Grangier (1963)
  • Don Camillo en Russie de Luigi Comencini (1965)
  • Heureux qui comme Ulysse d’Henri Colpin (1969)
  • Don Camillo et les contestataires de Christian Jaque (1970 – inachevé)

Sur le même sujet