28 novembre : un jour, un événement, une naissance, un décès

Découverte de l'océan Pacifique par Magellan, naissance de Marguerite Tudor et disparition du général Leclerc ont eu lieu un 28 novembre...
14

Lié au signe du Sagittaire dans le zodiaque , le 28 novembre est le 332e jour de l’année du calendrier grégorien (ou le 333e en cas d’année bissextile). A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Jacques (de la Marche), Catherine (Labouré), Quiéta, Sosthène ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "A Saint Sosthène, poussent les Chrysanthèmes", prétend un dicton d’autrefois. La Fête nationale en Albanie et la fête de l’indépendance en Mauritanie sont célébrées ce jour-là.

Magellan découvre l’océan Pacifique un 28 novembre

Le 28 novembre 1520, l’explorateur et navigateur portugais Fernand de Magellan atteint un nouvel océan situé par-delà la terre des Amériques. Après avoir, depuis l’océan Atlantique et tout au sud du Nouveau Monde (non loin de Terre de Feu), traversé un détroit qui aujourd’hui porte son nom (longtemps appelé détroit de la Toussaint en raison de la date à laquelle l’expédition conduite par Magellan s’y est initialement engagée), il parvient dans une zone maritime étrangement bleu et calme qu’il nomme dès lors Pacifique.

Marguerite Tudor, reine consort d’Ecosse, voit le jour un 28 novembre

Née le 28 novembre 1489, au palais de Westminster à Londres (Angleterre) et morte le 18 octobre 1541, au château de Methyen dans le Perthshire en Ecosse (actuel Royaume-Uni), Marguerite Tudor est la fille du roi Henri VII d’Angleterre et d’Elisabeth d’York. Elle est la sœur d’Henri VIII qui monte sur le trône anglais le 24 avril 1509.

De ses noces avec Jacques IV d’Ecosse, est né le futur Jacques V qui, unit à Marie de Guise, a enfanté Marie Stuart (reine d’Ecosse et de France décapitée le 8 février 1587 sur l’ordre de sa cousine, Elisabeth 1ère d’Angleterre). Le mariage de Marguerite Tudor avec le roi d’Ecosse est directement à l’origine de l’union des deux royaumes.

Le général Leclerc, dernier maréchal de France, disparaît un 28 novembre

Né le 22 novembre 1902, à Belloy-Saint-Léonard (Somme) et mort le 28 novembre 1947, non loin de Colomb-Béchar (Algérie), Philippe François Marie, comte de Hauteclocque, puis Leclerc de Hauteclocque (décret du 19 novembre 1945) est internationalement connu sous le nom de général Leclerc. Il s’est principalement illustré au cours de la Seconde Guerre mondiale à la tête de la 2e DB (division blindée).

Après avoir pris l’oasis de Koufra (Lybie) durant la guerre du désert (1er mars 1941), le général Leclerc jure de ne plus déposer les armes avant que le drapeau de la France ne soit hissé au sommet de la cathédrale de Strasbourg.

En juin 1944, il débarque en Normandie avec les Alliés, puis participe à la bataille de Normandie ( 6 juin 1944 au 21 août 1944), à la libération de Paris ( 25 août 1944) et à celle de Strasbourg ( 23 novembre 1944). Le 2 septembre 1945, c’est lui qui signe, en rade de Tokyo (capitale japonaise), l’acte de capitulation du Japon au nom de la France.

A peine plus de deux années plus tard, il disparaît dans un accident d’avion alors qu’il accomplit une tournée d’inspection en Afrique du Nord. Le 23 août 1952, il est élevé à la dignité de maréchal de France à titre posthume. Il est le dernier militaire français à avoir reçu cette haute distinction.

Sur le même sujet