3 janvier : un jour, un événement, une naissance, un décès

Entrée de l'Alaska dans les Etats-Unis d'Amérique, naissance de Michael Schumacher et disparition de Philippe V le Long ont eu lieu un 3 janvier...

Lié au signe du Capricorne dans le zodiaque , le 3 janvier est le 3e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Geneviève, Gina, Ginette, Gordius ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Sainte Geneviève ne sort point si Saint Marcel ne la rejoint", prétend un dicton d’autrefois. Aucune fête ou journée nationale ou internationale n’est célébrée ce jour-là.

L’Alaska devient le 49e Etat des Etats-Unis d’Amérique un 3 janvier

Le 3 janvier 1959, l’Alaska devient le 49e Etat des Etats-Unis d’Amérique. D’une superficie de 1 717 854 km2, il est l’Etat le plus étendu du pays et celui situé le plus au nord du globe terrestre. Géographiquement séparé du reste des Etats-Unis (tout comme Hawaï qui va entrer dans l’Union quelques mois plus tard, le 21 août 1959), il a Juneau pour capitale et possède, au nord-est, une frontière commune avec le Canada. Peuplé d’environ 700 000 habitants appelés Alaskiens, l’Alaska est bordé par l’océan Arctique au nord et, au sud, par la mer de Béring et l’océan Pacifique. Appartenant autrefois à la Russie (dont il est séparé par le détroit de Béring), ce territoire a été acheté par les Américains en 1867. Cependant, il n’est entré dans l’Union que près d’un siècle plus tard, le 3 janvier 1959.

Michael Schumacher, 7 fois champion du monde de Formule 1, voit le jour un 3 janvier

Né le 3 janvier 1969, à Hürth-Hermülheim non loin de Cologne (Allemagne), Michael Schumacher est un pilote automobile allemand. Surnommé "Schumi", le "Kaiser" ou le "baron rouge", il a remporté 7 Championnats du monde des pilotes de Formule 1 (1994, 1995, 2000, 2001, 2002, 2003 et 2004) et pas moins de 91 victoires sur 267 courses courues en Grand Prix :

  • 4 Grands Prix d’Allemagne en 1995, 2002, 2004 et 2006
  • 1 Grand Prix d’Argentine en 1998
  • 4 Grands Prix d’Australie en 2000, 2001, 2002 et 2004
  • 4 Grands Prix d’Autriche en 2000, 2001, 2002 et 2004
  • 1 Grand Prix de Bahreïn en 2004
  • 6 Grands Prix de Belgique en 1992, 1995, 1996, 1997, 2001 et 2002
  • 4 Grands Prix du Brésil en 1994, 1995, 2000 et 2002
  • 7 Grands Prix du Canada en 1994, 1997, 1998, 2000, 2002, 2003 et 2004
  • 1 Grand Prix de Chine en 2006
  • 6 Grands Prix d’Espagne en 1995, 1996, 2001,2002, 2003 et 2004
  • 5 Grands Prix des Etats-Unis en 2000, 2003, 2004, 2005 et 2006
  • 6 Grands Prix d’Europe en 1994, 1995, 2000, 2003, 2004 et 2006
  • 8 Grands Prix de France en 1994, 1995, 1997, 1998, 2001, 2002, 2004 et 2006
  • 3 Grands Prix de Grande Bretagne en 1998, 2002 et 2004
  • 4 Grands Prix de Hongrie en 1994, 1998, 2001 et 2004
  • 5 Grands Prix d’Italie en 1996, 1998, 2000, 2003 et 2006
  • 6 Grands Prix du Japon en 1995, 1997, 2000, 2001, 2002 et 2004
  • 3 Grands Prix de Malaisie en 2000, 2001 et 2004
  • 5 Grands Prix de Monaco en 1994, 1995, 1997, 1999 et 2001
  • 2 Grands Prix du Pacifique en 1994 et 1995
  • 1 Grand Prix du Portugal en 1993
  • 7 Grands Prix de San Marin en 1994, 1999, 2000, 2002, 2003, 2004 et 2006

Philippe V le Long, roi de France de 1316 à 1322, disparaît un 3 janvier

Né aux alentours de 1292 ou 1293, à Lyon dans l’actuel département du Rhône (France), et mort le 3 janvier 1322, à Longchamp (Paris – capitale de la France), Philippe V de France, dit Philippe V le Long, a été roi de France et de Navarre (sous le nom de Philippe II de Navarre) de 1316 à 1322. Fils de Philippe IV le Bel (1268-1314) et de Jeanne 1re de Navarre (1271-1305), il appartient à la dynastie dite des Capétiens directs et aux fameux « rois maudits » dont il est question dans la suite romanesque historique de Maurice Druon (1918-2009). Marié à Jeanne II de Bourgogne ou 1re d’Artois (1291-1330) avec laquelle il a eu quatre filles, Philippe V le Long a succédé sur le trône de France à Jean 1er le Posthume (14 novembre 1316-19 novembre 1316) qui était le fils de Louis X le Hutin (1289-1316 / roi de France de 1314 à 1316 et frère de Philippe V) et qui naquit cinq mois après la disparition de son père. Charles le Bel (1294-1328), 3e fils de Philippe le Bel, a pris sa suite le 3 janvier 1322. Mort sans descendance, ce dernier a du reste été le 15e et dernier roi de la dynastie dite des Capétiens directs.

Sur le même sujet