30 janvier : un jour, un événement, une naissance, un décès

Nomination d'Hitler à la Chancellerie allemande, naissance de Felipe de Borbon y Grecia et disparition de Rodolphe d'Autriche ont eu lieu un 30 janvier...
8

Jour lié au signe du Verseau dans le zodiaque , le 30 janvier est le 30e jour de l’année du calendrier grégorien. A cette date, quiconque connaît une personne prénommée Armentaire, Bathylle, Cynthia, Jacinthe, Martine ou autres prénoms liés à leurs nombreux dérivés est prié de chèrement l’honorer. "Prends garde à la Sainte Martine car, souvent, l'hiver se mutine", prétend un dicton d’autrefois. La Journée mondiale des lépreux et la Journée scolaire de la non-violence et de la paix en Espagne et dans divers pays de l’Amérique latine sont également célébrées ce jour-là.

Adolphe Hitler est nommé chancelier du Reich allemand un 30 janvier

Le 30 janvier 1933, Adolf Hitler (1889-1945) est nommé chancelier de la république de Weimar par le président Paul von Hindenburg (1847-1934). Au soir venu, nombre de formations paramilitaires du parti nazi, les SA (Section d’assaut), défilent triomphalement sur l’Unter den Linden, une des plus célèbres avenues de la ville de Berlin (capitale de l’Allemagne). Jusqu’à son suicide quelque 12 ans plus tard (30 avril 1945), le nouveau maître du pays va dès alors avoir la main mise sur l’Allemagne. Main mise qui va en grande partie, conduire l’Europe toute entière vers de multiples désastres dus à la Seconde Guerre mondiale.

Felipe de Borbon y Grecia, prince des Asturies, voit le jour un 30 janvier

Né le 30 janvier 1968, à Madrid (capitale de l’Espagne), Felipe Juan Alfonso de Todos los Santos de Borbon y Grecia est prince des Asturies, de Gérone et de Viana, duc de Montblanc, comte de Cervera et seigneur de Balaguer. Il est le fils de Juan-Carlos de Borbon (1938), roi d’Espagne en titre, et de Sophie de Grèce, son épouse. Descendant direct de Louis XIV de France (1638-1715), il est amené à succéder un jour à son père sur le trône d’Espagne.

Rodolphe d’Autriche, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, disparaît un 30 janvier

Né le 21 août 1858, au château de Laxembourg, résidence d’été de la maison des Habsbourg située non loin de Vienne (capitale de l’Autriche), dans la ville autrichienne éponyme du district de Mödling (Bundesland de Basse-Autriche), et mort dans des circonstances non officiellement élucidées le 30 janvier 1889, à Mayerling, village autrichien située dans la grande banlieue de Vienne, Rodolphe François Charles Joseph de Habsbourg-Lorraine a été archiduc d’Autriche et prince héritier de l’Empire austro-hongrois depuis son premier cri d’enfant jusqu’à sa tragique disparition un peu plus de 30 années plus tard. Fils de François-Joseph 1er, empereur d’Autriche et roi de Hongrie, et de l’impératrice Elisabeth, surnommée Sissi, le jeune homme était maniaco-dépressif et s’est, à défaut de preuves formelles, probablement suicidé en compagnie de sa maîtresse, la baronne Marie Vetsera, dans le pavillon de chasse de Mayerling qu’il avait lui-même fait transformer après l’avoir acquis en 1887.

CONT12

Sur le même sujet