Alonso échoue à 4 points d'un 3e titre de champion du monde

La stratégie désastreuse de la Scuderia Ferrari associée au talent de Sebastian Vettel ont fait perdre un nouveau titre en Formule-1 à Fernando Alonso...
7

Fernando Alonso est passé très près d’un 3e titre de champion du monde des pilotes de Formule-1 au terme d’une saison 2010 très disputés. En tête du championnat depuis le Grand Prix de Corée du Sud qu’il a remporté de main de maître, il a cependant manqué la consécration suite à une stratégie adoptée pas la Scuderia Ferrari des plus calamiteuses. Il doit également son échec au talent indiscutable de celui dont il est cette année le dauphin, à savoir : Sebastian Vettel au volant de sa Red Bull-Renault . L’un rêvait d’un premier titre en rouge, l’autre voulait être le plus jeune pilote sacré champion de Formule-1, il fallait bien que l’un des deux s’incline. Pour l’Espagnol, ce n’est sans doute que partie remise, mais il aura pour cela à faire preuve d’encore plus de détermination en 2011 tant la compétition s’annonce déjà furieuse.

Fernando Alonso en un rapide tour d’horizon

Né le 29 juillet 1981 à Oviedo en Espagne (province des Asturies), Fernando Alonso Diaz dit Fernando Alonso est un pilote automobile espagnol. Engagé en Formule 1 depuis la saison 2001 au sein de la petite écurie italienne Minardi, celui que média et supporters surnomment affectueusement le " taureau des Asturies" a ensuite intégré l’écurie française Renault F1 Team où il a été pilote essayeur en 2002, puis pilote titulaire dès l’année suivante. En 2005, il devient champion du monde des pilotes de Formule-1, titre qu’il remporte une nouvelle fois au cours de la saison suivante. En 2007, il court pour l’écurie McLaren-Mercedes avant de faire son retour chez Renault en 2008 et 2009. Depuis le début de la saison 2010 et le Grand Prix de Bahreïn qu'il a du reste gagné, il pilote une des deux voitures rouges de la légendaire Scuderia Ferrari (écurie italienne).

Palmarès de Fernando Alonso en Formule 1 (au 14 novembre 2010)

Depuis son premier Grand Prix de Formule 1 disputé à Melbourne (Australie) le 4 mars 2001 (terminé à la 12e place), Fernando Alonso a :

  • décroché 2 titres de champion du monde des pilotes de Formule-1 (2005 et 2006)
  • couru 159 Grands Prix
  • remporté 26 victoires
  • empoché 20 fois la pole position
  • réalisé le meilleur tour du circuit à 18 reprises
  • obtenu 63 podiums
  • été l’auteur de 5 Hat-Tricks (victoire, pole position et meilleur tour)

Victoires acquises par Fernando Alonso en Grands Prix de Formule 1

Victoires acquises au cours la saison 2003 au sein de l’écurie Renault (France) :

  1. Grand Prix de Hongrie disputé sur le Hungaroring (23 août / Pole)

  1. Grand Prix de Malaisie sur le circuit international de Sepang (20 mars / Pole)
  2. Grand Prix de Bahreïn sur le circuit international de Sakhir (3 avril / Pole)
  3. Grand Prix de Saint-Marin sur le circuit d’Imola (24 avril)
  4. Grand Prix d’Europe sur le Nürburgring en Allemagne (19 mai)
  5. Grand Prix de France sur le circuit de Nevers Magny-Cours 3 juillet / Pole)
  6. Grand Prix d’Allemagne sur le circuit d’Hockenheim (24 juillet)
  7. Grand Prix de Chine sur le circuit international de Shanghai (16 octobre / Pole)

  1. Grand Prix de Bahreïn sur le circuit international de Sakhir (19 mars)
  2. Grand Prix d’Australie sur le circuit international de Melbourne (2 avril)
  3. Grand Prix d'Espagne sur le circuit de Catalogne (14 mai / Pole)
  4. Grand Prix de Monaco sur le circuit de Monaco (28 mai / Pole)
  5. Grand Prix de Grande Bretagne sur le circuit de Silverstone (11 juin / Hat-Trick)
  6. Grand Prix du Canada sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal (25 juin / Pole)
  7. Grand Prix du Japon sur le circuit de Suzuka (8 octobre)

  1. Grand Prix de Malaisie sur le circuit international de Sepang (8 avril)
  2. Grand Prix de Monaco sur le circuit international de Monaco (27 mai / Hat-Trick)
  3. Grand Prix d’Europe (Allemagne) au Nürburgring (22 juillet)
  4. Grand Prix d’Italie à Monza (9 septembre / Hat-Trick)

  1. Grand Prix de Singapour sur le circuit urbain de Singapour (28 septembre)
  2. Grand Prix du Japon sur le Fuji Speedway (12 octobre)

  1. Grands Prix de Bahreïn sur le circuit international de Sakhir (14 mars)
  2. Grand Prix d’Allemagne sur le circuit d’Hockenheim (25 juillet)
  3. Grand Prix d'Italie à Monza (12 septembre / Hat-Trick)
  4. Grand Prix de Singapour sur le circuit urbain de Singapour (26 septembre / Hat-Trick)
  5. Grand Prix de Corée du Sud sur le circuit international de Yeongam (24 octobre)

Sur le même sujet