Daniel Balavoine, 25 ans après…!

25 ans après sa disparition, les chansons de Daniel Balavoine, le chanteur à la voix de cristal, n'en ont pas fini d'être fredonnées...
24

Le 14 janvier 1986, un peu avant 19 heures 30, l’hélicoptère servant de liaison durant et entre chaque étape du rallye Paris-Dakar s’écrase en plein désert malien (non loin de Gourma-Rharous, dans la région de Tombouctou). Au moment du crash, cinq personnes se trouvent à bord : François-Xavier Bagnoud (le pilote), Jean-Paul Le Fur (le technicien radio), Nathaly Odent (une jeune journaliste de 26 ans), Thierry Sabine (l’organisateur et le directeur du rallye) et Daniel Balavoine. Nul n’a malheureusement survécu à l’accident. Ainsi, en compagnie de ses camarades d’infortune, disparait celui dont, depuis la fin des années 1970, les chansons ont été portées par le timbre cristallin de sa voix si particulière.

Daniel Balavoine, de Lady Marlène à l’Aziza

Né le 5 février 1952 à Alençon, dans le département de l’Orne (France), et mort dans un accident d’hélicoptère le 14 janvier 1986 non loin de Gourma-Rharous, dans la région de Tombouctou (Mali), Daniel Balavoine a été un auteur-compositeur interprète de nationalité française. Reconnu pour son franc-parler, ses prises de positions médiatiques et son engagement en faveur de causes humanitaires, il est notamment le créateur des chansons suivantes :

  • Lady Marlène et La porte est close (1977)
  • Le Chanteur et Lucie (1978)
  • Quand on arrive en ville , Banlieue nord et S.O.S. d’un terrien en détresse (issu de l’opéra rock Starmania de Luc Plamondon et Michel Berger – 1978)
  • Ne me laisse pas m’en aller et Rougeagèvre (1979)
  • Mon fils ma bataille , Je ne suis pas un héros , Lipstick Polychrome et La vie ne m’apprend rien (1980)
  • Vivre ou survivre , Soulève-moi et Vendeurs de larmes (1982)
  • Pour la femme veuve qui s’éveille , Révolucion , Les Petits lolos , Frappe avec la tête et Partir avant les miens (1983)
  • Dieu que c’est beau (1984)
  • L’Aziza , Sauver l’Amour , Aimer est plus fort que d’être aimé , Tous les cris les S.O.S. , Petite Angèle et Un enfant assis attend la pluie (1985)

Daniel Balavoine, un homme et des convictions

Le 19 mars 1980, en présence de François Mitterrand qui n’est pas encore devenu le président de la République française, Daniel Balavoine s’indigne au nom d’une jeunesse qu’il estime négligée tant par le pouvoir politique que par les médias. Dès lors et malgré lui, il devient le porte parole de cette génération quelque peu abandonnée. Il s’efforce cependant à ne pas tomber dans les pièges de la récupération qui lui sont tendus. Daniel Balavoine refuse d’être un pion, il veut être et demeurer un électron libre.

Daniel Balavoine et l’engament humanitaire

Dès l’aube de l’année 1986, Daniel Balavoine part pour l’Afrique. En marge du rallye Paris Dakar auquel il a déjà participé en tant que concourant, il supervise un programme d’installation de pompes à eau au Sahel. Le 9 janvier, la première d’entre-elle est inaugurée dans un village situé non loin d’Agadez (Niger). Cinq jours plus tard, le chanteur quitte à peine le gouverneur de Gao (mali) avec lequel il a évoqué le problème quand survient l’accident fatal.

Association Daniel Balavoine

Dès mars 1986, L 'Association Daniel Balavoine est créée par les amis et la famille du chanteur disparu. Elle a pour objectif de procurer et d’installer de nouvelles pompes d’irrigation agricole dans divers pays de l’Afrique de l’Ouest. Tout au long du tracé autrefois suivi par le rallye Paris-Dakar, l’action entreprise par Daniel Balavoine et Thierry Sabine peut donc se poursuivre malgré la tragédie. Bientôt, des motopompes sont mise en place au Mali, en Mauritanie et au Sénégal et permettent aux villageois qui en sont munis d’espérer atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Daniel Balavoine, hommage et souvenir

Depuis la tragique disparition de Daniel Balavoine, nombre de chanteurs et de compilations lui ont rendu hommage :

  • Evidemment (1987), chanson écrite par Michel Berger et interprétée par France Gall
  • Dormir debout (1989), chanson écrite et interprétée par Francis Cabrel
  • L’Aziza est en pleurs (1986), chanson écrite par Marc Lerchs et interprétée par Lara Fabian
  • Johnny Hallyday, Pascal Obispo, Patrick Fiori, Florent Pagny, Liane Foly, Jeanne Mas, Léna Ka, Nicole Rieux et bien d’autres célèbres interprètes ont repris certaines de ses chansons
  • des compilations ont été commercialisées en 1986, 1990, 1992, 1995, 2002, 2003, 2005, 2006, 2008 et 2010
  • Le chanteur , un double DVD consacré au chanteur est sorti en 2005
  • un DVD Master Série a, quant à lui, été proposé en 2007

  • Tout sur Balavoine , Philippe Deboissy, Hyperstar Biographie (1986)
  • Balavoine , Geneviève Beauvarlet, Editions Poésie et Chanson (1986)
  • La légende Balavoine , Philippe Deboissy, Hyperstar Biographie (1987)
  • Balavoine , Gilles Verlant, Editions Albin Michel (1995)
  • De la scène au Sahel , Franck Stromme, Editions Kiron-Editions du Félin (2001)
  • Le roman de Daniel Balavoine , Didier Varrod, Editions Fayard (2006)
  • Il était une fois... Daniel Balavoine , Fabien Lecoeuvre, Editions de la Lagune (2006)
  • Balavoine parmi nous , Fabien Lecoeuvre, Editions du Rocher (2011)

Sur le même sujet