Dinde, plat de Noël et recette traditionnelle de dinde farcie

Mets traditionnel du réveillon de Noël, la volaille farcie est un plat aux origines ancestrales. La dinde s'impose à partir du XVIIe siècle...

La dinde est un met traditionnellement préparé pour le réveillon de Noël. Généralement farcie, elle est, à cette occasion, le plat par excellence dans de nombreux pays à travers le monde.

Après l’oie traditionnelle, la dinde traditionnelle

Il a toujours été dans les habitudes de festoyer à Noël en s’appuyant sur une recette à base de volaille. A l’origine, il s’agissait souvent d’une oie. Elle représentait alors l'oiseau solaire et était censée garantir la protection du Soleil à celui qui en mangeait. Par la suite, après avoir été ramenée en Europe depuis les Amériques, la dinde s’est imposée comme le plat indispensable à toutes bonnes fêtes des enfants.

La dinde, un oiseau originaire d'Amérique

Ramené des Amériques par les conquistadors espagnols lorsqu’ils croyaient encore revenir des Indes, l’oiseau a d’abord été baptisé « poule d'Inde » avant que l’usage lui alloue son nom définitif. Domestiquée depuis plus de 1000 ans par des peuplades mésoaméricaines (région du Mexique), la dinde glougloute, son mâle est le dindon et leurs petits sont appelés dindonneaux.

La dinde, le dindon et les dindonneaux

La dinde est un oiseau omnivore originaire d’Amérique. Tout comme la poule et la pintade, elle appartient à l’ordre des galliformes et elle est répertoriée parmi les phasianidés. Le nid de la dinde peut contenir de 15 à 20 œufs dont la durée d’incubation est d’environ 28 jours (4 semaines).

Caractéristiques de la dinde et du dindon

Le poids de ces gros volatiles varie selon les espèces. Toutefois, la dinde est généralement d’un tiers plus légère que le dindon. Celui-ci se différencie de la femelle par la dimension de sa caroncule charnue et érectile couvrant un bec insignifiant, une peau bleuâtre et verruqueuse nettement plus marquée sur la tête, ainsi que des fanons de couleur rouge davantage prononcés sur la gorge. Il est également doté d’une touffe de poils rêches qui lui pousse sous la poitrine et d’une queue pourvue de 14 rémiges qui lui permettent de faire la roue lorsqu’il prend une posture de parade. Il paraît alors beaucoup plus volumineux tant il fait gonfler son plumage. Dans le même temps, sa caroncule s’emplit de sang et s’allonge aussitôt jusqu’à pendre longuement par devant son imposant poitrail.

Recette traditionnelle de dinde farcie pour 8 personnes

Ingrédients :

  • 1 dinde d’environ 3 kg, prête à cuire
  • le foie de la dinde
  • 400 g de chair à saucisse
  • 3 tranches rassises de pain de mie
  • 15 cl de crème liquide
  • 1 petit verre de cognac
  • 2 échalotes
  • l'équivalent d'une cuillère à café de thym
  • 60 cl de bouillon de volaille
  • 1 citron
  • sel et poivre

  1. Émietter le pain et le mettre à tremper dans la crème fraîche.
  2. Mixer le foie de la dinde avec les échalotes pelées et hachées.
  3. Dans une terrine, mêler la chair à saucisse, les miettes de pain trempées préalablement essorées, le foie mixé avec les échalotes, le verre de cognac et le thym. Saler et poivrer à souhait. Bien mélanger.
  4. Mettre le four à préchauffer à 175°C.
  5. Introduire la farce à l’intérieur de la dinde et en ficeler l’orifice.
  6. Couper le citron en 2 et frotter la peau de la volaille avec chacune des deux parties du fruit.
  7. Enfourner la dinde à four chaud et laisser cuire pendant au moins 2 heures.
  8. Mouiller la volaille avec le bouillon de poule dès que la peau commence à dorer.
  9. Après 1 heure de cuisson, arroser abondamment avec le jus rendu par la volaille.
  10. La cuisson terminée, éteindre le four et laisser la dinde reposer une petit demi-heure avant de la découper.
  11. Récupérer le jus de cuisson dans une saucière.
  12. Présenter les morceaux de dinde et la farce coupée en tranches dans un plat de service chaud.

Sur le même sujet