Formule 1 - Saison 2011: et si c'était l'année Mercedes?

En 2011, Mercedes GP pourrait bien créer la surprise et offrir un huitième titre de champion du monde des pilotes de Formule 1 à Michael Schumacher...

Les Mercedes GP ont réalisé les meilleurs temps des deux dernières journées d’essais libres qui se sont déroulés à Barcelone (Espagne) du 8 au 12 mars. Ces derniers avaient été organisés de manière à remplacer le Grand Prix de Bahreïn, déplacé à une date non encore fixée pour le moment (décision en mai). Le 11 mars, Michael Schumacher a tournée en 1'21"268 sur le sec. Le lendemain, c’est cette fois sur une piste à peine asséchée que Nico Rosberg, son coéquipier et compatriote, a achevé un tour de piste en 1'43'814. Et si cette double performance correspondait aux premiers échos d’une saison 2011 propice aux couleurs de Mercedes?

Michael Schumacher comme chez Ferrari

Beaucoup de choses ont déjà été dites ou écrites au sujet du septuple champion du monde. L’an passé, il fut d’abord encensé avant d’entendre certains prétendre qu’il aurait mieux fait de ne pas revenir. C’est un peu oublier le pari que le champion allemand avait fait lorsqu’en 1996, il avait rejoint une Scuderia Ferrari en totale perdition. Certes, Schumacher a alors connu quelques longues années de disette, mais elles lui ont par la suite permis d’engranger cinq nouveaux titres de champion du monde des pilotes de Formule 1: en 2000, 2001, 2002, 2003 et 2004. Et si son nouveau challenge chez Mercedes lui offrait un huitième titre dès cette saison?

Une année pour Schumacher, la suivante pour Rosberg

La configuration 2011 rappelle quelque peu celle qui, en 1984, avait vu Niki Lauda (McLaren-TAG) devenir champion du monde au détriment d’Alain Prost (McLaren-TAG), son coéquipier. L’année suivante, au cours de la saison 1985, le dauphin du pilote autrichien s’était imposé à son tour. Cette apparente course d’équipe s’était donc révélée, à l’époque, des plus profitables tant bien pour l’un que pour l’autre des deux protagonistes. Une telle entente entre Michael Schumacher et Nico Rosberg pourrait leur permettre de rééditer semblable doublé: un huitième titre pour Schumacher en 2011, un premier titre et pourquoi pas un deuxième pour Rosberg les années suivantes!

Mercedes GP et ses concurrents les plus sérieux

Chez l’Italien Ferrari comme chez l’Autrichien Red Bull, on semble prêt à en découdre avec n’importe qui. Cependant, la concurrence règne au sein même de ces deux écuries. Si, en effet, Sebastian Vettel et Mark Webber ne vont pas manquer de se livrer un combat interne très proche de celui de la saison passée, Fernando Alonso n’aura, pour sa part et contrairement à l’an dernier, certainement pas la tâche facilité par un Felipe Massa remonté à bloc. Chez McLaren, il semble que ce soit plutôt la soupe à la grimace et, en ce qui concerne Lotus Renault, l’absence de Robert Kubica pèsera assurément bien lourd. En somme, la voie semble bien ouverte aux pilotes de l’écurie Mercedes GP. Le tout étant de ne pas gâcher la chance qui se présente à eux!

Sur le même sujet