La France en Coupe Davis : seizième finale du tennis français

Du 3 au 5 décembre 2010, l'équipe de France de tennis emmenée par Guy Forget va tenter de gagner sa 10e Coupe Davis à Belgrade (capitale de la Serbie)...
7

Du 3 décembre au 5 décembre 2010, l’équipe de France de tennis va tenter de remporter la Coupe Davis pour la dixième fois de son histoire. A Belgrade (Serbie), les hommes de Guy Forget auront fort à faire s’ils veulent venir à bout d’une équipe serbe très solide. Emmenée par Novak Djokovic, il est certain qu’elle ne va pas leur faciliter la tâche.

Palmarès de la France en Coupe Davis depuis sa création en 1900

La France s’est imposée à 9 reprises en finale de la Coupe Davis. Le quatuor composé de René Lacoste, Henri Cochet, Jean Borotra et Jacques Brugnon l’a emporté à 6 reprises entre 1927 et 1932 (record du nombre de victoires consécutives obtenues avec la même équipe). Les quatre hommes étaient surnommés les « quatre mousquetaires ». Les autres victoires de l’équipe de France de tennis en Coupe Davis ont eu lieu en 1991, 1996 et 2001. L’équipe s’est également inclinée en finale à 6 reprises : 1925, 1926, 1933, 1982, 1999 et 2002.

La Coupe Davis et la victoire française de 1991

Le 1er décembre 1991 au Palais des Sports situé dans le quartier de Gerland à Lyon (France), l’équipe de France de tennis emmenée par son capitaine, le champion de tennis Yannick Noah, gagne la Coupe Davis au détriment des Etats-Unis. Aux termes des simples de la première journée de compétition, les Etats-Unis et la France sont à un point partout (Guy Forget s’étant incliné en 4 sets face à André Agassi : 7-6, 2-6, 1-6, 2-6; et Henri Leconte ayant pour sa part battu Pete Sampras en 3 manches : 6-4, 7-5, 6-4). Le lendemain, la paire Guy Forget/Henri Leconte s’impose devant celle unissant Ken Flash à Robert Seguso (6-1, 6-4, 4-6, 6-2). Dès lors, la France mène par 2 à 1 et n’est plus qu’à un petit point de la victoire. Le premier des deux simples prévus lors de la dernière journée de cette rencontre internationale permet aux Français de l’emporter (Guy Forget bat Pete Sampras en 4 sets : 7-6, 3-6, 6-3, 6-4).

La Coupe Davis et la victoire française de 1996

Le 1er décembre 1996 au Centre Massan de Malmö (Suède), l’équipe de France de tennis une nouvelle fois emmenée par Yannick Noah, gagne la Coupe Davis au détriment de la Suède. Aux termes des simples de la première journée de compétition, la Suède et la France sont à un point partout (Arnaud Boetsch s’étant incliné en 3 sets face à Thomas Enqvist : 4-6, 3-6, 6-7 ; Cédric Pioline ayant pour sa part battu Stefan Edberg en 3 manches : 6-4, 6-4, 6-3). Le lendemain, la paire Guy Forget/Guillaume Raoux s’impose devant celle unissant Jonas Björkman à Nicklas Kulti (3-6, 6-1, 6-3, 6-3). Dès lors, la France mène par 2 à 1 et n’est plus qu’à un petit point de la victoire. Le premier des deux simples prévus lors de la dernière journée oppose Thomas Enqvist à Cédric Pioline. Le Suédois sort vainqueur de la confrontation en 5 manches : 3-6, 6-7, 6-4, 6-4 9-7. L’ultime rencontre est donc décisive et voit Nicklas Kulti affronter Arnaud Boetsch. Au terme d’un match héroïque, le Français l’emporte sur le score fleuve de 7-6, 2-6, 6-4, 6-7 et 10 à 8 dans le set final.

La Coupe Davis et la victoire française de 2001

Le 1er décembre 2001au Rod Laver Arena de Melbourne (Australie), l’équipe de France de tennis cette fois emmenée par Guy Forget, gagne la Coupe Davis au détriment de l’Australie. Aux termes des simples de la première journée de compétition, l’Australie et la France sont à un point partout (Sébastien Grosjean s’étant incliné en 3 sets face à Patrick Rafter : 3-6, 6-7, 5-7 ; Nicolas Escudé ayant pour sa part battu Lleyton Hewitt en 5 manches : 4-6, 6-3, 3-6, 6-3, 6-4). Le lendemain, la paire Cédric Pioline/Fabrice Santoro s’impose devant celle unissant Lleyton Hewitt à Patrick Rafter (2-6, 6-3, 7-6, 6-1). Dès lors, la France mène par 2 à 1 et n’est plus qu’à un petit point de la victoire. Le premier des deux simples prévus lors de la dernière journée oppose Lleyton Hewitt à Sébastien Grosjean. L’Australien sort vainqueur de la confrontation en 3 manches : 6-3, 6-2, 6-3. L’ultime rencontre est donc décisive et voit Wayne Arthurs affronter Nicolas Escudé. Le Français l’emporte en 4 sets de 7-6, 6-7, 6-3, 6-3.

Sur le même sujet