Lemaitre en bronze sur 200 m aux Championnats du monde

A Daegu (Corée du Sud), le Français Christophe Lemaitre décroche le bronze du 200 m derrière le Jamaïcain Usain Bolt et l'Américain Walter Dix...

En ce samedi 3 septembre 2011, le Français Christophe Lemaitre décroche le bronze du 200 mètres derrière le Jamaïcain Usain Bolt (19"40) et l’Américain Walter Dix (19"70). Pour ce faire, il a établi un nouveau record de France en 19"80.

Lemaitre: 21 ans et beaucoup de talent

C’est à Annecy (Haute-Savoie) que Christophe Lemaitre a vu le jour le 11 juin 1990. Spécialiste des épreuves de sprint, le jeune athlète tricolore est l’un des plus sérieux espoirs de l’athlétisme français. Il est l’actuel détenteur des records de France du 100 mètres (9"92) et 200 mètres (19"80).

Lemaitre: une vocation tardive mais de rapides progrès

Ce n’est qu’en 2005 qu’il commence l’athlétisme. Mais il réalise rapidement d'intéressantes performances.

Aux Championnats du Monde jeunesse de 2007, il termine à la 4ème place sur 100 mètres et à la 5ème sur 200 mètres. L’année suivante, il devient champion du monde junior sur 200 mètres à Bydgoszcz (Pologne).

Lemaitre améliore ensuite son record personnel sur 100 mètres, en 10"26, et termine 2ème des Championnats de France.

Intégré à l’équipe du relais 4 x 100 mètres des Jeux olympiques de Pékin (Chine), il se voit malheureusement contraint de déclarer forfait pour blessure.

Lemaitre: l’entrée dans la cour des grands

En 2009, le jeune sprinter participe, à Paris (France), à son premier meeting international. Le 10 juillet, il améliore une nouvelle fois son record personnel sur 100 mètres et termine premier des Championnats de France jeunes à Bondoufle (Essonne) en 10"17.

Le 24 juillet, il remporte les Championnats d’Europe de Novi Sad (Serbie) en courant le 100 mètres en 10"04, et établit ainsi un nouveau record d’Europe junior.

En août, à Berlin (Allemagne), il remporte sa série du 100 mètres, mais est disqualifié en quart de finale pour avoir pris un faux-départ.

Fin septembre, l’Association européenne d’athlétisme le désigne révélation de l’année 2009 .

Lemaitre en 2010 : l’Europe à ses pieds

2010 est la première grande saison de Christophe Lemaitre. Collectionnant les performances, il confirme sa grande forme du moment en établissant un nouveau record personnel de 10"03 sur 100 mètres lors de la finale des interclubs du 23 mai à Franconville (Val-d’Oise).

Le 5 juin, à Marseille (Bouches-du-Rhône), il améliore son record personnel sur 200 mètres de 12 centièmes de seconde malgré un vent de face.

Le 10 juin, à Rome (Italie), il court le 100 mètres en 10"09 centièmes et termine à la 2ème place du meeting de la Diamond League.

Neuf jours plus tard, à Bergen (Norvège), il bat son record personnel sur 100 mètres (10"02) lors des Championnats d’Europe par équipes.

Le 9 juillet, il descend sous la barre des 10 secondes et effectue un 100 mètres en 9"98 lors des Championnats de France « élite » de Valence (Drôme). De la sorte, il établit un nouveau record de France sur la distance. Le lendemain, il remporte son premier titre national sur 200 mètres en égalant le record de France de 20"16 détenu par Gilles Quenéhervé et datant de 1987.

Le 28 juillet, il gagne la finale du 100 mètres homme des 20e Championnats d’Europe d’athlétisme de Barcelone (Espagne) en 10"11.

Moins de 48 heures après, toujours à Barcelone, il récidive et conquiert cette fois le titre de champion d’Europe d’athlétisme du 200 mètres masculin en 20"37.

Le 1er août, en compagnie de Jimmy Vicaut, Pierre-Alexis Pessonneaux et Martial Mbandjock et en 38"11, il décroche la médaille d’or du relais 4 x 100 mètres dont il a assuré le deuxième relais.

Après avoir amélioré le record de France d’une seconde (9"97) à la toute fin du mois d’août (meeting de Rieti – Italie), il remporte le 100 mètres de la Coupe continentale disputée à Split (Croatie).

Le 5 octobre 2010, l’Association européenne d’athlétisme l’élit athlète européen de l’année. C’est ensuite au tour du quotidien L’équipe de le désigner champion des champions français 2010 .

Lemaitre: l’entrée dans le grand monde

En 2011, lors du meeting en salle de Liévien (France), il remporte la médaille d’argent du 200 mètres en 21"18.

Sacré champion de France du 60 mètres à la mi-février, il décroche ensuite, le 6 mars, la médaille de bronze du 60 mètres lors des Championnats d’Europe en salle de Paris (France).

Le 7 juin, il court le 100 mètres en 9"96 (nouveau record de France) au meeting de Montreuil (France).

Une dizaine de jours plus tard, il gagne le 100 mètres des Championnats d’Europe par équipes de Stockholm (Suède) en 9"95 (nouveau record de France). Deuxième du relais 4 X 100 mètres lors de cette même compétition, il obtient également l’or sur 200 mètres en 20"28.

Le 29 juillet, lors des Championnats de France disputés à Albi (Tarn), il remporte un nouveau titre sur 100 mètres et améliore à nouveau le record de France en parcourant la distance en 9"92.

Lors des mondiaux de Daegu (Corée du Sud), il se qualifie pour la finale du 100 mètres (quatrième), empoche le bronze du 200 mètres en établissant un nouveau record de France en 19"80 et l'argent du relais 4 x 100 mètres en 38"20 (derrière la Jamaïque et son nouveau record du monde: 37"04).

Sur le même sujet