Quel adversaire peut vaincre Nadal à Roland-Garros en 2011?

Après avoir chuté en finale face à Djokovic tant à Madrid qu'à Rome en 2011, l'Espagnol Rafael Nadal peut-il être battu à Roland-Garros et par qui?

Battu à deux reprises par le Serbe Novak Djokovic en finale des deux derniers tournois disputés sur terre battue, au Masters de Madrid (Espagne) et au Masters de Rome (Italie), l’Espagnol Rafael Nadal demeure toutefois le grand favori du tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros (France) version 2011. Déjà vainqueur de la compétition à cinq reprises (2005, 2006, 2007, 2008 et 2010), le Taureau de Manacor va assurément tout faire pour l’emporter une sixième fois aux Internationaux de France de tennis. Cependant, il n’est pas à l’abri d’un accident de parcours.

Quels vont être les probables adversaires de Nadal à Roland-Garros en 2011?

Au premier tour, Nadal sera confronté à l'Américain Isner, le spécialiste des matchs marathons. Par la suite, il devrait croiser la route du Russe Davydenko, puis celle de l’Espagnol Verdasco et, a priori, du Suédois Söderling lors des quarts de finale. Au cas où il serait toujours présent au tour suivant, il est probable qu’il lui faudra s'y défaire soit du Britannique Murray, soit de l’Autrichien Melzer. En finale, si la logique est respectée (mais existe-t-il une logique en tennis?), il pourrait retrouver Novak Djokovic, qui vient de le battre tant à Madrid qu'à Rome. N'enterrons cependant pas trop tôt Roger Federer qui, lui-aussi, aura son mot à dire.

Quels sont les Français qui pourraient jouer face à Nadal à Roland-Garros en 2011?

Du côté des Français, seuls Simon et Chardy pourraient être opposés à Nadal dans le premier quart du tableau masculin. En cas d’exploit, Mahut et Roger-Vasselin seraient, l'un ou l'autre, en mesure de rencontrer l’Espagnol au stade des demies. Tirant dans le même tableau que Djokovic, Paire et Gasquet ont, pour leur part, peu de chances de disputer un match face à Nadal lors du tournoi de Roland-Garros de cette année. Inscrits dans la partie 3 du tableau du simple Messieurs 2011, Benneteau, Llodra, Monfils et Tsonga sont sans doute les mieux placés pour espérer un petit quelque chose. Sans tenir compte de l’entrée des joueurs issus des qualifications dans le tableau final, neuf des 32 tennismen de cette partie du tableau Messieurs sont du reste Français.

Palmarès de l'Espagnol Rafael Nadal sur la terre-battue

Rafael Nadal a, sur terre battue, remporté 31 des 45 tournois qu’il a gagnés en simple. Sa première victoire sur cette surface remonte au 16 août 2004 et a été obtenue à l’Open de Sopot (actuel Open de Varsovie), en Pologne.

En 2005, il s’impose au Brésil (Costa do Sauipe), au Mexique (Acapulco), à Monte-Carlo (Monaco), à Barcelone (Espagne), à Rome (Italie), au tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros (France), en Suède (Bastad) et à Stuttgart (Allemagne).

En 2006, il est vainqueur à Monte-Carlo (Monaco), à Barcelone (Espagne), à Rome (Italie) et une nouvelle au tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros (France).

En 2007, il remporte ces quatre mêmes tournois et termine sa saison sur terre en s’imposant pour la deuxième fois à Stuttgart (Allemagne).

En 2008, il est une nouvelle fois vainqueur à Monte-Carlo (Monaco), à Barcelone (Espagne) et au tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros (France). Cette année-là, il est également victorieux à Hambourg (Allemagne)

En 2009, s’il s’impose pour la cinquième fois d’affilée à Monte-Carlo (Monaco) et à Barcelone (Espagne), il est cependant battu à Roland-Garros (France). Il ajoute toutefois une quatrième victoire à Rome (Italie) à son palmarès.

En 2010, s’il est forfait à Barcelone, il gagne néanmoins à Monte-Carlo (Monaco) pour la sixième fois consécutive, à Rome (Italie) et au tournoi du Grand Chelem de Roland-Garros (France) pour la cinquième fois, et à Madrid (Espagne – disputé sur terre battue en remplacement du tournoi de Hambourg depuis 2009) pour la toute première fois de sa carrière.

En 2011, après avoir remporté une septième victoire d’affilée à Monte-Carlo (Monaco) et un sixième succès à Barcelone (Espagne), il est battu par Novak Djokovic en finale du Masters de Madrid (Espagne) et en finale du Masters de Rome (Italie).

Sur le même sujet