Qui peut battre Vettel lors du Grand Prix d'Espagne de F1?

Disputé sur le circuit de Catalogne (Barcelone), le Grand Prix d'Espagne de F1 sera-t-il, lui aussi, remporté par l'Allemand Sebastian Vettel?

Avec trois victoires obtenues au terme des quatre premières courses de F1 de la saison 2011, l’Allemand Sebastian Vettel et sa Red Bull-Renault (Autriche) semblent presque inaccessibles. Pourtant, le Britannique Lewis Hamilton en a fait la preuve en s’imposant en Chine, ils peuvent être battus.

Bien mieux aux essais et lors des qualifications qu’en début de saison, les Mercedes demeurent encore en retrait dans la mêlée. Les McLaren n’ont, quant à elles, pas été en mesure de relever le défi en Turquie. Les Lotus-Renault progressent mais manquent encore un peu de mordant. Seuls l’Australien Webber sur la seconde Red Bull-Renault et l’Espagnol Fernando Alonso au volant de sa Ferrari sont parvenus à suivre le rythme du jeune champion du monde des pilotes de F1 au cours du dernier Grand Prix, mais sans pour autant réussir à le menacer.

Dans ces conditions, on est en droit de se demander s’il existe actuellement un pilote et une voiture en mesure de rivaliser avec le chouchou du patron de Red Bull. Cependant, une surprise est toujours permise et, il faut le dire, un tantinet espérée…

Le Grand Prix d’Espagne de F1 du 22 mai 2011

844e course du Championnat du monde de F1 depuis sa création en 1950 et cinquième épreuve de la saison 2011 (deuxième volet européen), le Grand Prix d’Espagne de F1 2011 va se disputer sur le circuit de Catalogne (Catalunya) situé à Montmeló, au nord de Barcelone. En 2010, il a été remporté par l’Australien Mark Webber sur Red Bull-Renault (Autiche). Après les essais d’usage, les qualifications auront lieu samedi 21 mai 2011 à 14 heures et le départ de la course sera, quant à lui, donné le dimanche 22 mai 2011 à la même heure.

Le Grand Prix d’Espagne de F1 en un bref tour d’horizon

Le Grand Prix d’Espagne du Championnat du monde de F1 se court depuis 1991 sur le circuit de Catalogne (Catalunya), situé non loin de Barcelone. Auparavant, il a également été disputé sur le circuit de Pedralbes (circuit urbain tracé dans les rues de Barcelone) en 1951 et 1954, sur le circuit permanent du Jarama (au nord de Madrid) en 1968, 1970, 1972, 1974, de 1976 à 1979 et en 1981, sur le circuit de Montjuïc (circuit urbain situé sur la montagne de Montjuïc à Barcelone) en 1969, 1971, 1973 et 1975, et, enfin, sur le circuit permanent de Jerez (situé à Jerez de la Frontera, dans la province de Cadix, une des huit provinces de la communauté autonome d’Andalousie) de 1986 à 1990.

Le vainqueur de la première édition de cette compétition automobile est l’Argentin Juan Manuel Fangio qui s’y imposa en 1951 au volant d’une Alfa Romeo (Italie). C’est l’Allemand Michael Schumacher qui a remporté le plus grand nombre de victoires lors d’un Grand Prix d’Espagne de F1 avec six succès obtenus en 1995 sur Benetton-Renault (Royaume-Uni), puis en 1996, 2001, 2002, 2003 et 2004 sur Ferrari (Italie).

La Scuderia Ferrari est, par la même occasion, le constructeur le plus souvent sacré dans cette épreuve. Il compte en effet onze couronnes décrochées au Grand Prix d’Espagne de F1 en 1954 avec le Britannique Mike Hawthorn, en 1974 avec l’Autrichien Niki Lauda, en 1981 avec le Canadien Gilles Villeneuve, en 1990 avec le Français Alain Prost, en 1996, 2001, 2002, 2003 et 2004 avec l’Allemand Michael Schumacher, en 2007 avec le Brésilien Felipe Massa et en 2008 avec le Finlandais Kimi Räikkönen.

Le Grand Prix d’Espagne de F1: circuit de Catalogne (Barcelone)

Le Grand Prix d’Espagne se dispute sur le circuit de Catalogne (Catalunya) situé non loin de Barcelone depuis 1986 (13 avril). Il ne compte pas moins de 66 tours à parcourir. Chaque boucle fait aux alentours de 4,6 kilomètres de distance (4.630 mètres exactement). Pour l’emporter ici, le vainqueur doit donc effectuer un peu plus de 305 kilomètres avant de voir tomber le drapeau à damier.

Palmarès du Grand Prix d’Espagne de F1 depuis 1986

Courses disputées sur le circuit permanent de Jerez depuis le Grand Prix du 13 avril 1986 jusqu’à celui du 30 septembre 1990:

  • 1986: Ayrton Senna (Brésil) sur Lotus-Renault (Royaume-Uni)
  • 1987: Nigel Mansell (Royaume-Uni) sur Williams-Honda (Royaume-Uni)
  • 1988: Alain Prost (France) sur McLaren-Honda (Royaume-Uni)
  • 1989: Ayrton Senna (Brésil) sur McLaren-Honda (Royaume-Uni)
  • 1990: Alain Prost (France) sur Ferrari (Italie)

  • 1991: Nigel Mansell (Royaume-Uni) sur Williams-Renault (Royaume-Uni)
  • 1992: Nigel Mansell (Royaume-Uni) sur Williams-Renault (Royaume-Uni)
  • 1993: Alain Prost (France) sur Williams-Renault (Royaume-Uni)
  • 1994: Damon Hill (Royaume-Uni) sur Williams-Renault (Royaume-Uni)
  • 1995: Michael Schumacher (Allemagne) sur Benetton-Renault (Royaume-Uni)
  • 1996: Michael Schumacher (Allemagne) sur Ferrari (Italie)
  • 1997: Jacques Villeneuve (Canada) sur Williams-Renault (Royaume-Uni)
  • 1998: Mika Häkkinen (Finlande) sur McLaren-Mercedes (Royaume-Uni)
  • 1999: Mika Häkkinen (Finlande) sur McLaren-Mercedes (Royaume-Uni)
  • 2000: Mika Häkkinen (Finlande) sur McLaren-Mercedes (Royaume-Uni)
  • 2001: Michael Schumacher (Allemagne) sur Ferrari (Italie)
  • 2002: Michael Schumacher (Allemagne) sur Ferrari (Italie)
  • 2003: Michael Schumacher (Allemagne) sur Ferrari (Italie)
  • 2004: Michael Schumacher (Allemagne) sur Ferrari (Italie))
  • 2005: Kimi Räkkönen (Finlande) sur McLaren-Mercedes (Royaume-Uni)
  • 2006: Fernando Alonso (Espagne) sur Renault (France)
  • 2007: Felipe Massa (Brésil) sur Ferrari (Italie)
  • 2008: Kimi Räikkönen (Finlande) sur Ferrari (Italie)
  • 2009: Jenson Button (Royaume-Uni) sur Brawn-Mercedes (Royaume-Uni)
  • 2010: Mark Webber (Australie) sur Red Bull-Renault (Autriche)

Sur le même sujet