Reines de France de la Maison capétienne de Bourbon (1589 à 1643)

Marguerite de France, Marie de Médicis et Anne d'Autriche, ont été respectivement reines de France de 1589 à 1643...

De 1589 à 1643, Marguerite de Valois (fille d’Henri II et de Catherine de Médicis), Marie de Médicis (fille du grand duc de Toscane François Ier) et Anne d’Autriche (infante d’Espagne) ont tour à tour été reine de France . Elles ont toutes les trois épousé des rois de France issus de la maison capétienne de Bourbon, à savoir Henri IV pour la première et la deuxième, et Louis XIII pour troisième.

Marguerite de Valois, épouse d’Henri IV et reine de France de 1589 à 1599

Née le 14 mai 1553 au château de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) et morte le 27 mars 1615 à Paris, Marguerite de France ou de Valois est une princesse française de la branche capétienne dite de Valois-Angoulême. Fille du roi de France Henri II et de la reine Catherine de Médicis, elle a été la sœur de trois rois de France successifs, François II, Charles IX et Henri III.

En 1572, elle épouse Henri III de Navarre qui, après l’assassinat d’Henri III de France, va devenir le premier roi de la Maison capétienne de Bourbon sous le nom d’Henri IV. Leur mariage qui, en principe, aurait dû célébrer la réconciliation entre catholiques et protestants, a malheureusement été gravement entaché par le massacre de la Saint-Barthélemy ( 24 août 1572), véritable carnage qui coûta la vie à des milliers d’hommes et de femmes de conviction protestante.

En 1599, après dix années de règne quelque peu chaotique durant lesquelles ils ont été ouvertement opposés l’un à l’autre, Marguerite de Valois et Henri IV de France se sont entendus de manière à se désunir à l’amiable. Indésirable à la cour pendant près de vingt ans, celle qu’Alexandre Dumas à surnommé la Reine Margot dans l’un de ses nombreux romans va cependant, malgré l’annulation du mariage de 1572, conserver son titre de Marguerite de France jusqu’à sa disparition en 1615 (cinq ans après son ex-époux). Probablement stérile, elle n’a pas eu d’enfant.

Marie de Médicis, épouse d’Henri IV et reine de France de 1600 à 1610

Née le 26 avril 1575 à Florence (Italie) et morte le 3 juillet 1642 à Cologne (Allemagne), Marie de Médicis est devenue reine de France en épousant Henri IV de France en 1600. De ce second mariage du roi de France, sont nés 6 enfants (2 filles et 4 garçons). Fille de François Ier de Médicis, grand duc de Toscane (Italie), et de Jeanne d’Autriche, Marie est la cousine au cinquième degré de la reine Catherine de Médicis, femme d’Henri II de France de 1547 à 1559. Après l’assassinat de son époux en 1610, elle a assuré la régence au nom de son fils, Louis XIII , jusqu’en 1617.

Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII et reine de France de 1615 à 1643

Née le 22 septembre 1601, à Valladolid ( Espagne ) et morte le 20 janvier 1666 à Paris (capitale française), Anna Maria Mauricia dite Anne d’Autriche est né infante d’Espagne, infante du Portugal, archiduchesse d’Autriche, princesse de Bourgogne et princesse des Pays-Bas. Après avoir épousé Louis XIII avec lequel elle a conçu deux enfants mâles, elle est devenue reine de France et de Navarre de 1615 à 1643. Puis, à la mort du roi, elle a été régente du royaume jusqu'à la majorité de son fils, le futur Louis XIV , de 1643 à 1651. Confiant les rênes du pouvoir au cardinal Mazarin , elle est bientôt confrontée à la Fronde . Mais elle parvient cependant tant bien que mal, à contenir cette révolte de nobles et à préserver le trône du jeune roi.

Sur le même sujet