Saint Louis est sacré en la cathédrale de Reims en 1226

Roi de France depuis le 8 novembre 1226, le jeune Louis IX, qui n'a pas encore 13 ans, est sacré à Reims (Marne) dès le 29 novembre de la même année.
14

Le 29 novembre 1226, en la cathédrale de Reims, le jeune Louis IX de France, né le 25 avril 1214 à Poissy (actuel département des Yvelines) et mort le 25 août 1270 à Tunis (Tunisie) au cours de la huitième croisade, est sacré roi de France . Fils du roi Louis VIII le Lion (1187-1226) et de la reine Blanche de Castille (1188-1252), il est le neuvième monarque de la dynastie des Capétiens directs. Petit-fils de Philippe II de France dit Philippe-Auguste (1165-1223), il a été canonisé par l’Eglise catholique le 11 août 1297 et, depuis, porte également le nom de Saint Louis.

Blanche de Castille (1188-1252), une mère très attentionnée

Née le 4 mars 1188, à Palencia en Castille (Espagne) et morte le 27 novembre 1252, à Melun (Seine-et-Marne), Blanche de Castille épouse en 1200 le futur Louis VIII de France, fils de Philippe-Auguste de France. Fille d’Alphonse VIII de Castille et d’Aliénor d’Angleterre, elle-même née de l’union d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II Plantagenêt (roi d’Angleterre), elle est la nièce des rois anglais Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre . Mère attentionnée de Louis IX de France, elle a, tant durant la jeunesse du monarque que pendant la septième croisade, assuré la régence du royaume au nom de son fils.

Saint Louis, un début de règne difficile

En 1227, le jeune roi Louis IX et Blanche de Castille, sa mère, trouvent refuge dans la forteresse de Montlhéry (Essonne) dont il ne reste aujourd’hui plus que la tour (donjon) et quelques vestiges. Sous la régence maternelle, le jeune roi voit en effet son trône menacé par un complot de seigneurs rebelles. Alors qu'il est retranché en compagnie de sa mère à l’intérieur du château, des milices parisiennes accourent à sa rescousse et, dès lors, font échouer la révolte fomentée par quelques grands barons du royaume contre sa royale personne.

Saint Louis, un roi épris sagesse et de justice

Les années de règne de Louis IX sont empreintes de prospérité et de sagesse. Partout en Europe, le roi est reconnu pour son bon sens de la justice. Nombre de royaume du XIIIe siècle font donc appel à lui de manière à trancher tel ou tel différent. De la sorte, la paix peut être maintenue et permet un essor économique important. La France est alors le centre des arts et de la culture, notamment grâce à la construction de nombreux lieux de culte (les cathédrales d’Amiens, Rouen, Beauvais, Auxerre, la Sainte-Chapelle de Paris et celle de Saint-Louis à Saint-Germain-en-Laye) et au rayonnement de la Sorbonne (collège fondé en 1253 au sein de l’université de Paris par Robert de Sorbon, chapelain et confesseur de Saint Louis).

Saint Louis et la septième croisade (1248-1254)

En 1248, Saint Louis embarque depuis le port d’Aigues-Mortes (Gard) de manière à conduire une nouvelle croisade en Orient (1248 à 1254). Septième du nom, elle mène le roi et son armée de croisées à Chypres, puis en Egypte où ils sont défaits à la bataille de Fariskur (6 avril 1250). Emprisonné avant d’être libéré contre une forte rançon payée par l’ordre du Temple, le roi décide ensuite de demeurer sur les quelques terres encore aux mains des ex-Etats latins d’Orient. Il va dès lors consacrer son temps à consolider les forteresses d’Acre, de Césarée, de Jaffa et de Sidon. Apprenant la mort de Blanche de Castille qui régente le royaume de France depuis les premières heures de la croisade, le roi prend finalement le chemin du retour.

Saint Louis et la huitième et ultime croisade (1270)

En 1270, Louis IX se rend en Afrique du Nord où il espère parvenir à convertir le sultan de Tunis au christianisme. Après quoi, il envisage de se relancer à la conquête de l’Egypte avec le soutien de son nouvel allié. Si Carthage tombe facilement dans l’escarcelle du roi de France, c’est un fléau invisible et tout à fait inattendu qui va en partie décimer son armée. La dysenterie frappe et tue au hasard tout ceux qu’elle peut prendre. Alors qu’il campe sous les remparts de Tunis, le roi est lui-même emporté par la maladie ( 25 août 1270). Dès lors, la huitième croisade prend fin.

Louis IX devient saint Louis le 11 août 1297

Connu et reconnu pour sa grande piété, le roi Louis IX de France est canonisé par le pape Boniface VIII le 11 août 1297. Dès lors, il prend également dans l’histoire le nom de saint Louis.

A lire sur Suite 101 en rapport, entre autres, avec Saint Louis : Les expressions dans l'Histoire : origines et anecdotes de Maryline Tobal

Sur le même sujet